Master

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 55 (13720 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Crises bancaires dans les pays de l’UEMOA : un système d’alerte avancée fondé sur une approche logit multinomiale

Alain ANGORA, Amine TARAZI∗

Résumé : Notre objectif dans ce travail est, d’une part, d’analyser le rôle des indicateurs macroéconomiques et bancaires dans l’occurrence des crises bancaires survenues dans les pays de la zone UEMOA de la fin des années 80 jusqu’au milieu desannées 90. D’autre part, nous proposons un cadre de surveillance (système d’alerte avancée) fondé sur un modèle Logit multinomial original. Nos résultats montrent que la baisse de l’inflation et la contraction de l’activité économique constituent les principaux facteurs qui ont fragilisé le système bancaire et déclenché la crise dans un contexte de déclin de l’activité traditionnelle d’intermédiation.En outre, la détérioration des termes de l’échange et un recul des flux de capitaux en direction de l’Union sont associés à une forte fragilité financière deux ans avant l’occurrence de la crise. Nous analysons le pouvoir prédictif d’un modèle d’alerte avancé augmenté de variables spécifiques aux banques. Tout en améliorant la performance d’un modèle n’intégrant que les variables macroéconomiques,nous montrons que celles-ci sont peu pertinentes dans l’explication des crises à l’exception de l’importance des dépôts dans les bilans bancaires qui joue un rôle fondamental pour expliquer non seulement le déclenchement mais aussi la durée des crises. Par ailleurs, nous confrontons la capacité prédictive de notre approche multinomiale à celle des modèles binaires habituellement utilisés dans lalittérature. Nous montrons que la prise en compte de plus de deux régimes permet de réduire le nombre de fausses alertes et d’aider les superviseurs bancaires à décrypter les caractéristiques d’une crise annoncée. Classification JEL : G21 Mots-clés : Crises bancaires, UEMOA, modèles Logit multinomiaux



Université de Limoges, LAPE, 5 rue Félix Eboué BP 3127, 87031 Limoges, Cedex 1. Courriel :ettealain.angora@unilim.fr; amine.tarazi@unilim.fr

1

1. Introduction Les années 1980-1990 ont été marquées par de graves crises bancaires dans de nombreux pays. Ces crises n’ont pas épargné les Pays en Voie de Développement (PVD) et notamment, ceux de l’UMOA1 dont les économies sont très fragiles. Les prêts non performants ont atteint durant le pic des crises des montants très importantscompris entre 50 et 80%2 des portefeuilles de prêts des systèmes bancaires nationaux. De plus, la crise a entraîné la défaillance de 30 banques sur 79 au cours de la période 1980-1995 (Powo, 2000) et le dénouement de celle-ci s’est, de façon générale, soldé par des dépenses budgétaires et des coûts sociaux colossaux (Honohan et Klingebiel, 2000). De nombreux facteurs ont été mis en avant dans lalittérature pour tenter d’expliquer le déclenchement des faillites et crises bancaires dans les pays de l’UEMOA. Les travaux insistent tant sur les mesures de contrôle du crédit par les pouvoirs publics, la mauvaise gestion des banques, la politique monétaire inadéquate de la BCEAO3, que sur le contexte macroéconomique défavorable et la faiblesse du cadre juridique et réglementaire (Ziady, 1990 ;Powo, 2000 ; Caprio et Klingebiel, 1996, 2003 ; Eboué, 2007). Alors qu’une abondante littérature empirique s’est penchée sur l’analyse approfondie des déterminants des crises bancaires dans la plupart des régions du monde, à notre connaissance, peu de travaux empiriques4 ont traité spécifiquement des causes des crises ou des faillites bancaires dans la zone UEMOA durant les décennies 80 et 90.L’objet de ce travail est de déterminer de façon empirique les facteurs qui sont à l’origine de la crise du système bancaire ouest-africain et d’en tirer des enseignements en terme de politique de prévention des crises5. Les causes des crises sont-elles principalement liées à un contexte macroéconomique particulièrement défavorable ou sont-elles spécifiques à l’architecture du système bancaire de...
tracking img