Matisse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1451 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« La nuit étoilée »
1889
Vincent Van Gogh





Vincent Van Gogh, né le 30 mars 1853 à Groot Zundert, dans le Brabant Septentrional, était le fils d'un pasteur protestant. Dès l'enfance, Van Gogh fit preuve d'un tempérament lunatique et agité qui devait, tout au long de sa vie, contrarier ses projets. A partir de 1869, Van Gogh devint commis dans une galerie d'art mais, passionné par lalecture de la Bible, Van Gogh négligea son travail et dut finalement l'abandonner en 1876. Sombres et presque monochromes, ces premières œuvres expriment avec rudesse la pauvreté et la misère des mineurs auxquels il s'attacha avec une ferveur. En 1886, Vincent Van Gogh s'installa à Paris et vécut avec son frère Théo qui dirigeait une petite galerie de tableaux. Il fit rapidement connaissance desjeunes peintres qui animaient les mouvements artistiques les plus innovants. Influencé par l'œuvre des impressionnistes et par celui d'artistes japonais tels Hiroshige et Hokusai, son style évolua sensiblement à cette époque. Les couleurs s'éclaircirent, les touches de pinceau, qui furent apposées suivant une technique plus étudiée, suivaient souvent la forme de l'objet représenté. Dès 1888, iladopta des teintes franches et brillantes, présentes dans les tableaux de ses amis français.

En février 1888, il quitta Paris pour le Sud de la France où il peignit des paysages et des scènes de genre de la vie méridionale. L'artiste, installé à Arles, commença à employer des touches courbes, tourbillonnantes et des couleurs pures : le jaune, le vert et le bleu en particulier. Tout phénomènevisible, peint ou dessiné par lui, semble être doté d'une vitalité physique et spirituelle. Dans son enthousiasme, Vincent Van Gogh persuada Paul Gauguin, qu'il avait rencontré à Paris, de le rejoindre. Après moins de deux mois de travail commun, leur relation se détériora gravement et s'acheva par une dispute célèbre au cours de laquelle il menaça Gauguin avec un rasoir. La même nuit, il se tranchaune oreille. Quelques mois plus tard, il entra de plein gré à l'asile de Saint-Rémy-de-Provence où il peignit avec acharnement. De cette période date un grand nombre de chefs-d'œuvre, dont les Blés jaunes (1889, National Gallery, Londres), la Chambre de Vincent à Arles (1889, Musée d'Orsay, Paris) et la Nuit étoilée (1889, Muséum of Modern Art, New York).

En mai 1890, l'artiste quitta le Midi etrejoignit son frère Théo à Paris et quelques temps après, le 27 juillet 1890, il se tira un coup de revolver et décéda deux jours plus tard.

J’ai choisi ce tableau pour la beauté de ces couleurs, le panorama magnifique et la technique utilisée pour représenter ce paysage. Une sorte de mystère émane de cette peinture, et la nuit renforce encore plus le caractère de celle-ci. D’ailleurs, cetteœuvre a remporté un vif succès après la mort de Van Gogh, remportant tous les suffrages.

Contexte historique

Le 8 mai 1889, pleinement conscient de son état suicidaire, il quitte Arles, ayant décidé de lui-même d'entrer dans un asile près de Saint-Rémy-de-Provence où il va y rester pendant une année. Son état varie de la dépression profonde aux phases de rémission et d’activité intense, quientraînent de nouvelles modifications de son style : il donne à ses tableaux les mouvements mêmes de sa pathologie…. Ainsi, les peintures de la période où il a vécu à Saint-Rémy de Provence sont souvent caractérisées par des remous et des spirales. Aussi, à diverses périodes de sa vie, Van Gogh a peint ce qu'il voyait de sa fenêtre, notamment à la fin de sa vie avec une grande série de peintures dechamps de blé qu'il pouvait admirer de la chambre qu'il occupait à l'asile de Saint-Rémy.
Cette œuvre date de Juin 1889, elle a été réalisée dans la période pendant laquelle Van Gogh se trouvait à Saint-Rémy de Provence, dans un asile, lorsqu’il se soignait de son état dépressif. Ces dimensions sont 73,7 x92, 1 cm, elle est exposée au « Muséum of Modern Art » à New York.
C’est une peinture à...
tracking img