Maupassant et le roman

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1839 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Maupassant et le roman

Guy de Maupassant, né le 5 août 1850 et mort le 6 juillet 1893 à Paris. Lié à Gustave Flaubert et à Émile Zola, il a marqué la littérature française par ses six romans, dont Une vie en 1883, Bel Ami en 1885, Pierre et Jean en 1887-1888, mais surtout par ses nouvelles (plus de 300), parfois intitulées contes, comme Boule de Suif en 1880, les Contes de la bécasse en 1883ou le Horla en 1887. Ces œuvres retiennent l’attention par leur force réaliste, la présence importante du fantastique et par le pessimisme qui s’en dégage le plus souvent mais aussi par la maîtrise stylistique. Dans le Horla, Maupassant fait l'analyse de la progression de la folie chez un personnage qui finira par être dépossédé de sa propre personnalité. Cette oeuvre ouvre la voie à de nombreusesinterprétations ; on pense y voir dans la folie du narrateur des signes prémonitoires de la fin tragique de son auteur. C'est dans ce récit qu'il y raconte comment il se persuade lentement qu'il est hanté par son double, un esprit inconnu, invisible et inhumain. Un être surnaturel qui agit à son insu, le Horla, dont il perçoit chaque jour la présence de plus en plus obsédante. Un être dangereuxqui menace son esprit (impression grandissante de devenir fou), sa volonté (impossibilité de quitter définitivement sa maison) et sa vie (sensation d'étouffement pendant son sommeil). En plus du sentiment d'être suivi par un double mystérieux, l'auteur subit hallucinations et crise d'angoisse. Le Horla est la traduction littéraire de ces symptômes. Cette folie le conduira à de nombreuses actionsinsensées, comme sa tentative de suicide en 1891, lui-même ne comprend pas ce qui lui arrive. La carrière littéraire de Guy de Maupassant se limite à une décennie – de 1880 à 1890 – avant qu’il ne sombre peu à peu dans la folie et ne meure à quarante-trois ans. Reconnu de son vivant, Guy de Maupassant conserve un renom de premier plan, renouvelé encore par les nombreuses adaptations filmées de sesœuvres.

Le Réalisme
   Le mouvement réaliste se développe à partir de 1848, bien avant le mouvement naturaliste. Ce mouvement puise ses thèmes directement dans le monde contemporain, social et historique, et s'intéresse désormais à des groupes sociaux, à des situations qui n'étaient pas jusqu'ici considérées comme artistiques. En effet, il s’intéresse à ce que nos sens perçoivent et décrète quetout événement, objet, être, chose ou action sont dignes d'être des sujets littéraires et qu'ils doivent être rendus de manière véridique. C'est ainsi qu'émergent les ouvriers, les artisans ou encore les prostituées dans le roman.
Les thèmes abordés concernent principalement l'influence du milieu sur les individus, la vie urbaine ou provinciale et les misères et ascensions sociales.
   Lesprincipes de ce mouvement reposent sur la reproduction la plus parfaite possible de la réalité et, cela implique souvent la documentation sur le terrain et le souci du détail. De plus, le romancier applique les méthodes des sciences expérimentales et la philosophie positiviste. C'est en cela que le Réalisme ouvre la voie au Naturalisme qui prolonge encore plus les méthodes scientifiques.
   Lediscours réaliste est un discours informatif et persuasif : il cherche à produire l'illusion référentielle. Le récit se veut conforme à la réalité socio-culturelle du lecteur de son époque. Il représente des personnes, des objets, des décors (intérieurs et extérieurs) et des enchaînements stéréotypés et attendus par le lecteur. Il renvoie au contexte extra-linguistique.
   Le roman réaliste a un butpédagogique, il doit pouvoir transmettre ce que l'auteur lui-même a appris (le journalisme par exemple pour Duroy / Maupassant). Il se caractérise par sa grande densité cognitive. À l'étape d'écriture préexiste une étape d'information rigoureuse.
Bel-Ami, un roman réaliste
   Naturalisme et réalisme sont indissociables dans l'œuvre de Maupassant. La description de Georges Duroy qui est faite...
tracking img