Maupassant oeuvres

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1132 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Œuvres de Maupassant
Les œuvres marquées (livre électronique) sont disponibles librement en format électronique sur Projet Gutenberg.


Buste de Guy de Maupassant au Parc Monceau à ParisRomans et nouvelles
Couverture de « Mademoiselle Fifi »
Couverture de « Pierre et Jean »
Couverture de « Boule de suif »


Remarque : Maupassant a aussi écrit quelques textes sous pseudonyme commeJoseph Prunier, sous la signature de qui il publia, en 1875, son premier conte : « La Main d’écorché ».
Guy de Valmont, qui signa « Gustave Flaubert », paru en 1876. Il utilisa ce pseudonyme jusqu’en 1878.
Maufrigneuse, qu’il utilisa de 1881 à 1885.
Publications par ordre chronologique :

Boule de Suif (1880) (livre électronique)
La Maison Tellier (1881) (livre électronique)
Une partie decampagne (1881)
Mademoiselle Fifi (1882) (livre électronique)
Ce cochon de Morin (1882)
La Folle (1882)
La Légende du Mont-Saint-Michel (1882)
La Ficelle (1883)
Deux Amis (1883)
Une vie (1883)
Aux champs (1884)
Une vendetta (1883)
Contes de la bécasse (1883) (livre électronique)
Au soleil (1884)
Clair de lune (1883) (livre électronique)
Les Sœurs Rondoli (1884)
Yvette (1884)
LaParure (1884)
Miss Harriet (1884)
Un fou ? (1884)
Adieu ! (1884)
L’Héritage (1884)
Monsieur Parent (1885)
Lettre d'un fou (1885)
Bel-Ami (1885)
Contes du jour et de la nuit (1885)
Le Horla 1ère version (1885) (livre électronique)
Le Horla deuxième version (1887)
Mont-Oriol (1887)
Sur l’eau (1888) (livre électronique)
Pierre et Jean (1887/1888) (livre électronique)
Le Rosier de MadameHusson (1888)
Le Port (1889)
Fort comme la mort (1889) (livre électronique)
La Main gauche (1889) (livre électronique)
Histoire d’une fille de ferme (1889)
Mouche (1890)
La Vie errante (1890)
Notre cœur (1890)
L'Inutile Beauté (1890) (livre électronique)
Le Père Millon (1899, posthume)
Le Colporteur (1900)
Les Dimanches d’un bourgeois de Paris (1900)
La Chevelure
Le Masque
Rose
PierrotMadame Baptiste
Histoire vraie
Les Éditions Lucien Souny ont récemment édité un recueil de nouvelles, Coquineries, dans lequel se trouvent quelques textes inédits provenant des collections d'une université américaine, de Claude Seignolle et d'un amateur anonyme.

Théâtre
Histoire du vieux temps (1879)
Une répétition (1880)
Musotte (1891)
La paix du ménage (1893)
À la feuille de rose,maison turque, Paris, [s.n.], 1945.
Poèmes
Des vers[5] (1880)
Famille
Sa nièce, Jeanne Barthélémy de Maupassant, épousera Louis de Funès en 1943 avec qui elle aura deux enfants dont Olivier de Funès.

Chroniques
Chroniques, Paris, UGE, 10/18, 1980, rééd. 1993, 3 vol.
Choses et autres, éd. Jean Balsamo, Paris, LGF, Le Livre de Poche, 1993.
Chroniques, éd. Henri Mitterand, Paris, LaPochothèque, 2008.
Adaptations
Maupassant est l’un des romanciers français les plus adaptés dans le monde, aussi bien au cinéma qu’à la télévision.

Depuis The Son’s Return, réalisé en 1909 par D.W. Griffith avec Mary Pickford, jusqu’à la série de huit téléfilms intitulée Chez Maupassant et diffusée sur France 2 en 2007, on compte ainsi plus de 130 adaptations des œuvres de l’écrivain pour le petitcomme pour le grand écran.

On peut notamment citer :

Bel-Ami, adapté par Augusto Genina (1919), par Albert Lewin (1947), par Louis Daquin (1957), pour la télévision allemande par Helmut Kaütner (1968), pour la télévision britannique par John Davies (1971) et pour la télévision française par Pierre Cardinal avec Jacques Weber (1983) puis par Philippe Triboit avec Sagamore Stévenin (2005) ;Berthe adapté pour la télévision par Claude Santelli avec Marie-Christine Barrault pour la série L’Ami Maupassant(1986)
Boule de Suif (parfois assimilé à Mademoiselle Fifi), adapté par Henry King (1928), par Mikaël Rohm (1934), par Kenji Mizoguchi (1935), par Willy Forst (1938), par John Ford (sous le titre Stage Coach en 1939), par Norman Foster (sous le titre La Fuga en 1944), par Robert Wise...
tracking img