Maupassant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (935 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Montpassant Ecrivanin realiste - comment convaincre que Maupassant est un ecrivanin realiste par l’analyse des aspects pshychologiques, sociaux et historiques.
Ecrevain realiste :Dans l’œuvre d’un ecrivain realiste , l’auteur veut donner le description de la realite – c’est pourquoi il y a beaucoup de details physiques et physiologiques. L’auteur se retire de sonhistoire en evitant le ‘je » . La description dans la lecture est basee sur des faits et non pas des emotions .

L'écrivain réaliste s'oppose au romanesque. Ce qui l'intéresse sont les faits del'homme. Dans l'oeuvre du réaliste, il y a absence de jugement, de moralité. Il veut donner la vision la plus complète de la réalité. L'effort d'impersonnalité vise l'objectivité. Il se retire ainsi deson livre (évite le je). Le réaliste est comme le disait si bien Maupassant: un illusionniste. Il s'intéresse beaucoup aux détails physiques et physiologiques. Il ne fait que décrire des faits etn'intègre aucune émotion, l'émotion que ressent le lecteur se base uniquement dû au fait et non pas sur l'écriture

La scène principale qui se transforme en une réalité.

Maupassant, comme tous lesauteurs réalistes (par exemple Flaubert, Stendhal, Balzac, Vallès…), imite le réel, observe et rend compte de ses observations.

A. Synthese breve de l’histoire et du message de l’auteur.

Dans cetexte, l’auteur nous montre comment une vieille femme parvient à se venger de
l’assassin de son fils.
à Bonifacio une mère perd son fils unique, tué d'un coup de couteau, à la suite d'une dispute.Le meurtrier s'enfuit en Sardaigne, de l'autre côté du détroit dans un village sarde “où se réfugient les bandits corses traqués de trop près. Ils peuplent presque seuls ce hameau en face des côtes deleur patrie en attendant là le moment de revenir et de retourner au maquis”. La mère devant le cadavre de son enfant lui promet la vendetta en déclarant: “Va, va, mon garçon, mon pauvre enfant ;...
tracking img