Mauvaise usage de la democratie en afrique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3392 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2008
Lire le document complet
Aperçu du document
1/Présentation du phénomène
Les États d’Afrique utilisaient, pendant les indépendances en 1960, comme idéologie politique des systèmes politiques dictatoriaux et assassins pour ceux qui se dressent contre son autorité.
Cette tendance va changer en grand nombre en 1990 grâce à l’intervention du président français François Mitterrand, qui invitait ses homologues africains à adopter un systèmerépublicain démocratique.
La France, tout comme plusieurs pays occidentaux, s’est tourné vers la démocratie au début des années 1980 et cela en dépit des contestations du ministre de la coopération de l’époque Jean-Pierre Cot. Ce dernier voulait conserver son poste de ministre de la coopération grâce aux rapports d’Amnesty international.
Est-ce que la tentative des métropoles d’amener leursanciennes colonies d’Afrique vers le système démocratique était-elle prématurée ou tardive?
Les pays comme le Sénégal, depuis 1974, pratiquait le multipartisme et il y avait certain qui avait mis sur pied des réunions nationales dans le but de se conformer au régime démocratique en changeant leurs constitutions bien avant l’appel du président François Mitterrand lors du sommet de La Baule.
Néanmoinsune portion de pays n’a pas adhéré à la recommandation de l’Elysée, à savoir la Côte d’ Ivoire, Madagascar et bien d’autre.

Ils n’avaient pas le désir de quitter leur système politique dictatorial prônant le parti unique auquel ils étaient habitués et qui les promulguaient un certain contrôle absolu grâce à un esprit de terreur et l’arbitrage pour ceux qui ne s’y conformaient pas, pour unsystème démocratique qui est pour la liberté d’expression et la diversité des opinions. Mais la démocratie était un nouveau modèle de système politique qui était très en vogue, mais nullement imposée aux autres pays.
De toutes les façons, tôt ou tard, il fallait s’y conformer pour pouvoir avoir accès aux privilèges, qu’offrait la scène internationale. Ainsi, en 1995, 17 pays sur les 31 quiassistaient au second sommet de la baule, ont modifié leurs constitutions. Ils ont changé le parti unique pour le multipartisme et les autres secteurs de la constitution ne se rapportant pas à un système démocratique.
Une fois en 2003, il n’y a que 18 pays en Afrique, sur 52 qu’ils sont, où la démocratie essaye de fonctionner. Dans 17, on observe un semblant de démocratie. 11 pays sont en guerre civileet en dégradation de l’état, de telle manière que la démocratie ne peut y être implantée.
Et enfin, 6 présidents de 6 pays sont arrivés au pouvoir par un coup d’État, alors que la communauté internationale impose une coupure financement aux pays Africains victimes de cela.
Aussi, l’union africaine ne considère pas les présidents qui arrivent au pouvoir par un coup d’état. (1)


D’aprèsInstitut Freedom House, seulement 9 pays africains appliquent la liberté individuelle et collective, et ils correspondent à 13% de la population de l’Afrique.
Selon le PNUD 2002, sur le plan économique, 38 pays d’Afrique sont positionnés parmi les 50 derniers pays pauvres du monde. De plus, le revenu par personne, de 15 d’entre eux, est le plus bas au monde.
On observe que cette dégradation estcausée par des troubles d’ordre social et politique, encouragés par l’adhésion à la démocratie. Lorsque les régimes dictatoriaux parvenaient à contraindre sans problème leur peuple à une paix sociale, primordiale pour l’investissement étranger et favorable pour la bonne marche du commerce. Mais ce phénomène est contradictoire et insensé. (2)
Ainsi, la démocratie à l’européenne était-elle adéquatepour être appliqué en Afrique, sachant que les réalités et la culture dans cette partie du monde sont toutes autres ?
Pour illustrer et essayer de comprendre ce paradoxe, on va utiliser le cas de pays d’Afrique francophone. Plus précisément, le cas de la Côte d’Ivoire qui démontre bien cette invraisemblance, peut nous faire en tiré certaines causes. Aussi, des solutions vont être essayées...
tracking img