Maw weber

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3285 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sciences sociales
11/03
Max Weber : Comprendre l'occident moderne.
Introduction :
Max W. est un sociologue moderne, c'est une caution scientifique. La modernité de Max W : refus du déterminisme, pour Marx l'histoire était gouvernée par des lois économiques (on allait inévitablement au socialisme puis communisme). Pour MW Il n'y a pas de lois déterminées, il y a plus de place pourla liberté humaine.
Il pense que l'on ne peut pas faire des sciences sociales comme on fait des sciences naturelles. En sciences naturelles il est possible de dégager des lois universelles (ex. quand une pomme tombe). Dans cette perception du réelle : influence de Kant (philosophe, " Qu'est ce que les lumières ? "). Un des éléments de la pensée de Kant : réfléchit sur le rapport au monde,quand je vous perçoit, je n'ai aucun moyen de savoir ce que c'est (il faut passer par des catégories de penser : le lieu, l'espace, le temps et des rapports logique tel que cause / conséquence ).
Influence Kantienne chez Weber car à l'époque il y a la querelle des méthodes : entre les économistes marginalistes (qui considèrent que l'on peut étudier la réalité à partir de modèlesconceptuels) et les néo-Kantiens (le réel ne se donne pas, on interprète aussi scientifiquement possible).
Valeurs qui entrent en jeu dans notre manière d'interpréter.
Pour interpréter le monde il nous donne un outillage sociologique gage de scientificité, tout en étant conscient qu'il y a des valeurs qui rentrent en jeu dans notre interprétation. Conscience que le monde est complique : MW estun moderne qui se distingue fondamentalement des positivistes (très ancrés dans le réel qu'ils imaginaient pur).
Aron distingue 4 types d'ouvrage dans l'œuvre rhétorique de MW :
Études de méthodologie, de critique et de philosophie : toutes ces œuvres portent sur l'esprit et l'objet des sciences humaines (qu’est ce que sont les sciences humaines ? Comment fait-on en sorte d'êtrescientifique en faisant des sciences humaines etc.). Un ouvrage à retenir dans cette catégorie : " Le savant et le politique ", ouvrage basé sur deux conférences de 1917 et 1919.
Le politicien doit convaincre (il ne doit pas dire la vérité, il doit convaincre).
Études historiques : C'est souvent de l'histoire économique, il s'est particulièrement intéressé à la question agraire (= Relatifà l’agriculture)
Les travaux de sociologie des religions : " L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme " (éthos = manière d'être propre à). Écrit en 1904 / 1905.
Économie et société : publié post mortem, en 1922. Ouvrage inachevé.
WB est né en Allemagne en 1864 dans une famille d'industriels protestants. Son père est magistrat et commence bientôt une carrière politique(il finira comme député au Reichstag). Il s'entend peu avec sa femme (introvertie et profondément religieuse). Cela mènera MW à ces questions : Qu'est ce que c'est que faire de la politique ? Comment la religion peut-elle influencer notre comportement en dehors du champ religieux (et en particulier en économie) ? Comment distinguer la formation d'universitaire et la foi religieuse ?.
C'est unefamille de la bourgeoisie aisée. WB est très brillant. Il commence par faire du droit, il suit en même temps des cours de philosophie, d'histoire, de théologie, d'économie politique. Il se prépare à devenir professeur (figure exemplaire de l'universitaire Allemand du 19e.). Il prépare sa thèse d'habilitation (permet de diriger des recherches).
En 1894 : il est nommé à Fribourg. Il aura desproblèmes de santé dès 1897 : on lui propose de se soigner par des douches froides et des voyages, repos. Il va voyager en Europe et en Italie.
Père de l'école Allemande de sociologie : il fonde en 1909 avec Tönnies et Simmel, la société Allemand de sociologie. Il s'est marié. Il meurt, sans doute de la grippe Espagnole, en I. Catégories fondamentales de la sociologie Wébérienne....
tracking img