Mayo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2235 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Motivation et groupe de travail - Elton Mayo

Problématique : En quoi les changements des conditions de travail influent-ils sur la motivation du groupe et sur la productivité ?

Au début du XXème siècle, Taylor a mis en évidence avec l’organisation scientifique du travail que l’on pouvait optimiser la productivité dans les entreprises. Cependant, il se focalisait simplement sur lestechniques et conditions matérielles du travail. C’est pourquoi, au début des années 1920, on remarque l’émergence d’une nouvelle école qui met l’accent sur les relations humaines au travail. C’est cette école que nous avons étudié, avec, en premier lieu, l’étude de l’auteur et de ses apports, puis l’analyse critique de ses théories et enfin, leurs applications en entreprises.

I/ Présentation del’auteur

a) Biographie et principaux apports
Georges Elton Mayo est né en Australie en 1880. Ce psychologue et philosophe est le père fondateur de la sociologie du travail. Professeur aux Etats Unis, il crée le département de psychologie industrielle à Harvard.
Pour mener ses expériences à l’usine d’Hawthorne, il s’inspire des travaux d’un psychologue français : Pierre Janet. Il va ainsi compléterla pensée taylorienne, basée sur les techniques et conditions matérielles du travail, en y ajoutant les aspects environnementaux et salariaux.
* Les expériences de Hawthorne sont parmi ses travaux les plus célèbres, ils fondent en effet l’Ecole des Relations Humaines. Georges Elton Mayo, prône l’importance du climat psychologique dans l’entreprise et à la fin de sa vie il s’intéresse à lacritique du capitalisme et de la théorie économique classique. Il décède en 1949.
*
b) Expérience de Hawthorne
* L’usine Hawthorne de Chicago était l’une des plus grandes usines des Etats Unis à l’époque de l’expérience et la plus grande du monde en matière de matériel téléphonique.
*
* Une première expérience fut réalisée pour mesurer l’effet de l’éclairage sur le travailleuret sur son travail. L’expérience consistait à diviser les travailleurs en 2 groupes, avec une même tâche mais dans 2 ateliers différents. Dans le premier, l’intensité de la lumière est diminuée progressivement mais on ne constata aucune différence significative.
* Cette première étude fut un échec mais cela encouragea la poursuite d’autres expériences et souleva de nouvelles questions tellesque l’effet de la fatigue et de la monotonie sur le travail et sur les travailleurs. C’est pourquoi une seconde expérience fut entreprise.
* La seconde expérience porta sur l’ensemble des conditions de travail et non pas sur une seule variable : l’éclairage. Selon Elton Mayo « On ne peut changer une condition sans changer indirectement toutes les autres ».
* Cette nouvelle étude portait surun groupe de 6 femmes expérimentées et séparées du reste des ouvrières (5 dans l’atelier et 1 pour le réapprovisionnement en composants) effectuant une tâche répétitive. L’expérience dura 5 ans (1927-1932) dans un atelier correctement éclairé et s’arrêta à cause de la dépression économique. Les résultats étaient enregistrés en continu, même avant le transfert des ouvrières vers l’atelierexpérimental (2 semaines d’enregistrement individuel de leur production pour constituer une base de référence).
« Les changements dans la production […] devaient constituer la plus importante série d’observations », mais ce ne fut pas le cas. Les études d’Hawthorne eurent un impact durable sur la psychologie industrielle, la gestion du personnel et l'organisation des entreprises. Les relationsinterpersonnelles entre les ouvrières d'une part et entre les ouvrières et l'encadrement d'autre part ont eu une influence directe sur le moral et indirectement sur la productivité.
*
*
* II/Analyse critique
*
a) Les idées de l’auteur
Elton Mayo chercha tout d’abord à trouver une relation entre les conditions de travail des employés et leur productivité. En effet intuitivement...
tracking img