Mazars insight basel ii to iii oct2010 fr[1]

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 31 (7742 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
les cahiers de mazars

De Bâle II à Bâle III

Tous droits réservés - Mazars - Septembre 2010 Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de Mazars ou de ses ayant droit, ou ayant cause, est illicite (Loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait unecontrefaçon sanctionnée par les articles L335-2 et suivants du code de la Propriété Intellectuelle. Ne sont autorisées aux termes des alinéas 2 et 3a de l’article L122-5 du même code, que « les copies ou reproductions strictement réservées à usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective, » d’une part et d’autre part, que « les analyses et les courtes citations » dans un but d’exempleet d’illustration.

Sommaire

Introduction ���������������������������������������������������������������������������������������������������� 4 Champ de l’étude ��������������������������������������������������������������������������������������������7 1� Renforcer les exigences en capital ��������������������������������������������������������� 8

1.1. Capital : « plus » et « mieux »................................................................8 1.2. Un dispositif completé par l’introduction du leverage ratio .................15 2� Atténuer la procyclicité et lutter contre le risque systémique ��������������18

2.1. Le Provisionnement dynamique ........................................................... 18 2.2. Le Capital buffer..................................................................................... 19 2.3. Autres pistes étudiées par le comité de Bâle........................................ 21 3� Gérer au mieux le risque de liquidité ��������������������������������������������������� 24

3.1. Rappel sur le concept de liquidité et évolution historique...................24 3.2. Ratio « à 30 jours » de couverture de la liquidité............................... 25 3.3. Ratio « structurel » de liquidité ............................................................ 27 Conclusion ���������������������������������������������������������������������������������������������������� 30

3

Introduction
La réforme du ratio de solvabilité, dite Bâle II, a été adoptée par le Comité de Bâle en 2004 dans le cadre du dispositif de « convergenceinternationale de la solvabilité » visant à remplacer l’accord de Bâle de 1988. De Bâle I à Bâle III Bâle I (1988) : Ratio Cooke Ratio fonds propres + quasi fonds propres / ensemble des engagements >= 8% Ratio fonds propres / ensemble des engagements >= 4% Bâle II (2004) : Ratio Mac Donough et 3 piliers Ratio de fonds propres + quasi fonds propres / risques pondérés (risque de crédit + risqueopérationnel + risque de marché) >= 8% Bâle III (2010) : renforcement des fonds propres et de la gestion du risque de liquidité Les objectifs des superviseurs, avec la mise en place de Bâle II, étaient de renforcer la sécurité et la solidité du système financier en exigeant des établissements un niveau de capital approprié déterminé grâce à une mesure plus fine des risques et une prise en compte de systèmesde gestion des risques plus sophistiqués. Cet accord reposait sur 3 piliers : le pilier 1 relatif à l’exigence minimale en fonds propres, le pilier 2 à la surveillance prudentielle et le pilier 3 à la discipline de marché. La crise de 2008 et les faillites de plusieurs établissements financiers ont mis en évidence les lacunes de la réglementation bancaire en termes de couverture des risques. Afinde réagir à la crise bancaire et financière, le Comité de Bâle a ainsi décidé de lancer une nouvelle réforme, qualifiée de Bâle III, qui se traduit en décembre 2009 par la publication d’un Consultative Paper. Des mesures d’envergure ont été annoncées à cette occasion : d poursuite du renforcement des exigences en fonds propres, amélioration de la qualité des Fonds Propres « Tier 1 » et création...
tracking img