Mbt tpe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4164 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
REMERCIEMENTS

Nous tenons à remercier tout d’abord l’équipe pédagogique qui nous a encadrée tout au long de cette année de recherches : Monsieur FAURE, Monsieur KHAIRY et Madame BUTKOVIC.

Nous remercions aussi Madame MICHEL qui est consultante à l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) à Orléans, pour nous avoir écoutée et conseillée.

Pour finir, nous remercionsMonsieur MASOUNAVE qui est responsable adjoint communication pour le SIVOM sur le site de Varennes-Jarcy pour sa visite et ses connaissances techniques très enrichissantes.



SOMMAIRE


1° L’ELIMINIATION DES DECHETS DEPUIS LE MOYEN AGE 5

2° LE TRAITEMENT MECANO BIOLOGIQUE (TMB) 6
2.1 Différents procédés utilisés 6
2.2 La méthanisation 10

3° LACOGENERATION 12

4° POINT ECONOMIQUE 13

5° DIVERS ASPECTS 16
5.1 Apparences sociales 16
5.2 Aspect réglementaire 17
5.3 Aspect environnementale 18

6° AVANTAGES ET INCONVENIENTS 19
6.1 Inconvénients 19
6.2 Avantages 19

Nous savons aujourd’hui que chaque français produit plus de 370 kg de déchets par an et que ce poids augmente régulièrement. Au fil des années, la gestiondes déchets devient donc de plus en plus problématique. C’est pourquoi, des associations (ADEME..), des organismes privés ou certains gouvernement étrangers se penchent de plus en plus sur des nouvelles techniques de traitement des déchets, qui ont pour but à la fois d’augmenter le taux de valorisation des déchets ménagers et de permettre la récupération de l’énergie électrique et calorifique, maisaussi de limiter l’incinération et l’enfouissement des déchets.

La question que l’on se pose actuellement :
En quoi et comment le traitement mécano-biologique (T.M.B.) peut-il résoudre le problème du traitement des déchets ménagers dans une grande ville tout en étant un système écologique performant ?

1° L’ELIMINIATION DES DECHETS DEPUIS LE MOYEN AGE

Nous avons découvert quel’élimination des déchets est un problème qui existe depuis le début de l’humanité.
Au Moyen Age, les déchets et les excréments étaient jetés dans la rue, dans les fossés ou au pied des murs et des cités. C’est ce grand manque d’hygiène qui est la cause de plusieurs épidémies, tel que la peste noire qui a ravagé l’Europe entre 1346 et 1353.
Au XIXème siècles, Louis Pasteur démontre l’importance de l’hygiène.Un cours d’hygiène est alors créé dans les écoles. La propreté devient un devoir.
En 1883, le préfet Eugène Poubelle signe un arrêté qui oblige les propriétaires à se procurer des récipients pour leurs déchets : la poubelle est créée. Il faudra toutefois attendre la seconde guerre mondiale pour voir son utilisation se généraliser.
Pour réduire la pollution venant des déchets, une loi est crée en1975 et prévoit que les maires soient responsables des déchets produits dans leurs communes et villes. Ils doivent donc mettre en œuvre des moyens pour collecter et traiter les ordures ménagères. Beaucoup de communes décident alors de se grouper comme par exemple notre étude cas : Syndicat Intercommunale à Vocation Multiple (SIVOM) pour parvenir à remplir cet objectif.
Deux directives jouentensuite un rôle important dans la création du traitement des déchets.
La directive « décharges 1999/31/CE » a pour but de limiter la mise en décharge des déchets biodégradables par rapport à 1995 de 75% en 2006, 50% en 2009 et 35% en 2016.
Elle distingue trois catégories de décharges pour les déchets dangereux, les non dangereux et les inertes.

Elle met en place un suivi et un contrôle sur leseaux de surfaces et souterraines, la qualité du biogaz ainsi qu’une garantie financière.

En 2000, la directive « incinération 2000/76/CE » a pour but de réduire autant que possible, les effets négatifs sur l’environnement et la santé.

La combustion doit être de bonne qualité pour limiter les rejets dans l’air, principalement de monoxyde de carbone, mais aussi de gaz acides, de métaux...
tracking img