Medias et controle des esprit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2775 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les médias

Médias et contrôle des esprits

Introduction :
Le terme médias désigne précisément tout moyen de communication permettant la diffusion collectif d'un message et de communiquer rapidement avec un public vaste et hétérogène. Omniprésents, les médias possèdent un pouvoir immense puisqu'ils constituent le seul outil de formation et d'information de la plupart d'entre nous. Ilsarrivent à conditionner, à modifier, à modeler et même à déterminer nos façons de penser et nos façons de vivre aux plans personnel, familial et social. Ils peuvent forger l'opinion publique, façonner nos attitudes et transformer notre vision de la réalité. Considérés comme le Quatrième pouvoir, ils sont nombreux de nos jours et rassemblent entre autre internet, la presse écrite, la radio et latélévision. Ils permettent l'acquisition instantanée de diverses connaissances et sont promoteurs et porteurs de la culture de masse. Quelle que soit le moyen utilisé pour divulguer l'information, celle ci agit à une grande échelle sur la population. En effet, le spectateur prend les informations des médias comme une vérité générale ; une certaine confiance s'installe et il ne juge plus par lui même letravail des médias mais prends les informations comme acquises. Hors il faut savoir que tout ce qui est écrit sur papier, dit à la radio ou à la télévision ne doit pas être l'objet d'une confiance aveugle car la désinformation autant que l'information existe et ces informations souvent élaborées en amont par des agences de presses, peuvent être erronées. Aussi la manipulation de l'information existe.C’est l’expression d’une volonté de nuire, de dissuader les autres de se rendre compte par eux-mêmes où sont le vrai et le faux. Elle cache l’essentiel, entretient les idées reçues, donne du relief à la banalité, détourne l’attention de toute éventuelle piste qui permettrait à chacun d’entreprendre des recherches. Elle a été utilisée dans le passé dans des régimes dictatoriaux afin de contrôlerl'opinion publique mais reste également présente dans notre société actuelle.
Alors en quoi les médias constituent-ils un pouvoir capable d'influence et même de contrôle sur les esprits? Comment s'y prennent-ils ? Jusqu'où peut aller l'influence des medias sur l'opinion publique autant dans le domaine politique que sociale?
Plan :

I/ le pouvoir des médias.
A) Le contrôle des medias et lapolitique.
B) l'influence des medias dans le domaine sociale.

II/Un pouvoir néanmoins limité.
A) Une influence relatif sur la société.
B) Des citoyens qui réfléchissent par eux même.

I/ Le pouvoir des médias.

A) L’influence des médias dans le domaine social.
* Les dangers de l’audiovisuel : Par le passé, la télévision était plus ou moins dirigé par l’Etat : la censure et la plupartdes chaînes lui appartenaient. Aujourd’hui elle est le média le plus utilisé, le plus accessible et le plus pratique et sa liberté de diffusion est quasi totale. Les limites de la censure sont de plus en plus repoussées. Parallèlement il y a eu privatisation de nombreuses chaînes dont TF1. La télévision est, de nos jours, la source majeure de l’influence exercée sur chacun.
A notre époque, dansles pays développés, la plupart des foyers possède la télévision. En effet subir les médias audiovisuels (car on peut en dire autant de la radio) demande beaucoup moins d'effort que la lecture d'un journal ou d'articles sur Internet, qui nécessitent un minimum de concentration. Ainsi la télévision peut-elle façonner un monde selon son propre modèle : tout ce qui ne peut pas être traduit en images neretient pas l'attention. Car en effet un sujet qui s'accompagne de belles images ou d'images poignantes passera plus facilement à la télévision qu'un sujet dépourvu d'images. Les images transmises à la télévision via des reportages de journalistes déplacés sur le terrain agissent sur le téléspectateur comme une preuve de la véracité de l'information. Or, et c'est totalement paradoxal, on fait...
tracking img