Megalopole japonaise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2128 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Mégalopole japonaise




L'Asie orientale

Avec ses 128 millions d'habitants, le Japon est aujourd'hui la deuxième puissance économique de la planète. Archipel composé de plusieurs milliers d'îles, il est fortement marqué par cette insularité à tel point que certains auteurs parlent de la "Japonésie". Mais à l'intérieur de cet ensemble, quatre îles majeures constituent le Hondo, lecentre : Honshu, Kyushu, Shikoku, et Hokkaido. A l'intérieur de ce centre, l'essentiel des activités se concentrent sur un ruban d'un millier de kilomètres est-ouest sur la côte sud de l'île de Honshu et le nord des îles de Shikoku et Kyushu : la mégalopolis japonaise qui s'étend de Tokyo à Kita Kyushu.
Quelles sont les forces de cette mégalopole ? Comment s'y organise l'espace ? A quels problèmesest-elle confrontée ?


I. Un espace original.
1. La première concentration urbaine mondiale.
La mégalopolis à Nagoya

Compétences :

Caractériser l'espace de la Mégalopolis


Durée :

10 mn


Matériel :

-

-

Une mégalopole au sens strict du terme.

*
Sur ces 1000 km, l'urbanisation est quasiment continue : les espaces verts sont peu nombreux etsouvent, de très petite taille : parcs impériaux, rizières, parcs urbains auxquels s'ajoutent les collines qui séparent les espaces de la mégalopole.
*
Les densités sont donc élevées : 1500 hab/km2 en moyenne. Avec 100 millions d'habitants, la mégalopole comprend 84% de la population japonaise.
*
Ce phénomène ne se retrouve nulle part dans le monde : la mégalopole américaine formeun habitat plus discontinu.

Cet espace est ancien : il s'est constitué progressivement depuis le Moyen-Age et s'est renforcé depuis l'ère Meiji (1868-1912) du fait de l'ouverture du pays sur l'extérieur. Les villes en ont toujours été le moteur, certaines ont été capitales, comme Kyoto. Cette ancienneté se manifeste souvent par la présence d'un palais au milieu d'un parc, en plein centreville.

Ses limites nord et sud sont nettes : les plaines sont occupées à 99% avec, au nord les montagnes, au sud la mer. Cette brutalité a longtemps été considérée comme la traduction d'un manque d'espace. Ce manque d'espace est réel, mais il est essentiellement lié à des facteurs culturels et religieux :

* La montagne est un espace lié au sacré, elle n'est quasiment pas peuplée et sa mise envaleur est récente (exploitation du bois, espaces de détente, station de ski, etc.).
* Le Japon est beaucoup plus tourné vers la mer, et c'est sur elle que se fait le gain de place.


Les agglomérations de la mégalopolis

Compétences :

Localiser les agglomérations de la Mégalopolis


Durée :

8 mn


Matériel :

-

-
La mégalopole à Kobe

Compétences :Identifier et caractériser des espaces et construire un croquis.


Durée :

20 mn


Matériel :

-


-

Dans ce ruban continu, l'espace est structuré par :

* les villes : on a ici un réseau urbain linéaire et hiérarchisé à deux capitales. Tokyo, capitale de l'est et capitale politique ; Osaka, capitale de l'ouest et capitale économique.
* les moyens de transport : leShinkansen en constitue l'épine dorsale.


2. La contrainte spatiale...

L'espace est la contrainte majeure de la Mégalopole. De ce fait, le coût du terrain est très élevé. Les Japonais sont donc passés maîtres dans la gestion de l'espace et ce à toutes les échelles : du plateau repas et du bonsaï à la mégalopole. Ils sont aussi passés maîtres dans l'art de la miniaturisation.

La mégalopoliss'étend sur un espace naturellement morcelé :

* Elle s'organise sur trois des quatre îles principales de l'archipel : Honshu en grande partie, mais aussi Shikoku, et le nord de Kyushu, autour de la mer intérieure.
* les montagnes sont proches et avancent parfois jusqu'au littoral.
* les plaines littorales sont de petite taille, la plus grande étant celle du Kanto autour de Tokyo....
tracking img