memoir

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 33 (8063 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
:





Evaluation des stocks :
De l’entrée du patrimoine à l’arrêté des comptes.








































Sommaire.


Chapitre Préliminaire : Généralités sur les stocks……………………………………………..2
I. Définition. 3
II. Distinction entre « immobilisation » et « stock ». 4
III. Typologie des stocks. 5
A. Type de stocks en fonction deleur usage industriel. 5
b. Type de stocks suivant leurs flux. 6
IV. La fonction stock dans l’entreprise. 6
A. Le but de la fonction « stock ». 6
B. Les services intervenant la fonction « stock » dans l’entreprise. 6
c. La gestion des stocks 7
Chapitre 1 : Evaluation des stocks à l’entrée du patrimoine. 9
I. Définition du concept « Evaluation ». 10
II. L’Utilité d’évaluer les stocks. 10III. Principe général sur l’évaluation des stocks. 10
IV. Les méthodes d’évaluation. 11
A. L’évaluation des stocks en entrée. 11
B. La valorisation des sorties de stock. 12
V. La comptabilisation des stocks à l’entrée du patrimoine. 14
A. Nomenclature des comptes de stock. 14
B. La correspondance des comptes de stock aux autres comptes du PCG. 15
c. La comptabilisation des entrées de stockselon les deux méthodes d’inventaire. 16
VI. Exemples illustratifs. 19
A. Application n°1  19
B. Application n°2 : 20
Chapitre 2 : Evaluation des stocks à la date d’arrêté des comptes. 24
I. Les obligations découlant des travaux d’inventaire. 25
A. Définition. 25
B. Les dispositions légales de l’inventaire. 25
B. Les travaux d’inventaire lors de l’arrêté des comptes. 26
II. Exempleillustratif. (Suite de l’application 2) 31








































I. Définition.

Il s’agit des biens ou services entrant dans le cycle d’exploitation de l’entreprise pour être vendus en l’état ou après production ou transformation, ou être consommés à la première utilisation.

D’après cette définition, ils doivent figurer parmi les stocksde l’entreprise :
Les biens dont l’entreprise est propriétaire : En font donc partie, les biens qui sont la propriété de l’entreprise mais qui sont en consignation ou en dépôt chez les tiers.
Les marchandises, matières et fournitures achetées et non encore reçues, mais qui sont déjà de manière certaine la propriété de l’entreprise doivent figurer dans les achats et les stocks de l’exercice.Les marchandises, matières et fournitures réceptionnées, mais dont la facture n’a pas été reçue. Ceux-ci doivent également figurer parmi les achats et les stocks de l’entreprise parce que la livraison emporte transfert de propriété.
Les biens acquis avec clause de réserve de propriété.
Les stocks et en cours dans le cadre de contrats à long terme.

Par contre, ceux qui ne doivent pas figurerparmi les stocks de l’entreprise :
Les produits vendus, non encore livrés : Dès lors que le transfert de propriété a eu lieu, ces produits doivent être exclus du stocks.
Les produits livrés, non encore facturés.
Les biens vendus avec clause de réserve de propriété.
Les biens qui sont propriété des tiers, mais qui sont en dépôt ou en consignation chez l’entreprise.

En somme, ils doiventappartenir à l’entreprise, et celle-ci doit en être propriétaire au moment de l’inventaire (même si la facture n’a pas encore été comptabilisée). D’où, la livraison emporte le transfert de propriété.

II. Distinction entre « immobilisation » et « stock ».

En général, les entreprises affectent les biens acquis soit dans les immobilisations soit dans les stocks, selon que ces éléments sontdestinés à servir de façon durable à l’activité de l’entreprise ou à entrer dans le cycle de production et/ou de commercialisation. Ainsi, le critère de la durée d’utilisation doit être observé pour distinguer une immobilisation d’un stock.
Les éléments ayant droit à la classification des comptes de stocks1 , peuvent être :
Les immeubles et terrains pour les entreprises ayant la qualité de marchands...
tracking img