Memoire lait

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 42 (10279 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire

Remerciements 4

Introduction 5

I. Analyse de la structure à terme 6
A. Le fonctionnement du marché à terme organisé 6
1. Origines et principes généraux 6
La Chambre de Compensation 8
Les adhérents 8
Les Adhérents Compensateurs . 8
Les stratégies 9
2. L’efficience des marchés 9
3. Les différents types de risques 10
4. L’arbitrage en couverture 12B. Les contrats à terme 13
1. Définition et fondements 13
Définition 13
La cotation des contrats à terme sur taux 13
Les dates des contrats 13
La taille des contrats 14
Dépôt de garantie et appels de marge 14
Règlement 14
2. Relation terme-contrat : opérations de « cash & carry » et « reverse cash & carry 15
3. Les ventes à découvert 15
4. Les différents types decontrat à terme 16

II. Les principales théories du commerce international et les politiques commerciales 17
A. Les théories du commerce international 17
1. Le libre-échange 17
La théorie des avantages absolus 17
La théorie ricardienne des avantages comparatifs 18
Le modèle HOS 19
Les limites du modèle HOS 19
Le théorème Stopler-Samuelson 20
2. Le protectionnisme 20
Lathéorie de l’échange inégal 20
La théorie « infant industry » 20
3. Les politiques commerciales 21
La restriction volontaire à l’exportation (RVE) 21
Les barrières douanières 22
Les subventions d’aide à la production 22
Les subventions d’aide à l’exportation 22
Les obstacles non tarifaires 22
Le dumping 23

III. Notre cas d’étude : la crise du lait 23
A. La PAC : rappelshistoriques 23
La naissance de la PAC et évolutions 23
Place aux réformes… 25
B. Le marché du lait 27
Offre & Demande 27
Evolution des prix et crise 28
C. Situation dans les Etats membres 29
Hausse brutale des prix du lait en 2007 30
Baisse brutale des prix du lait en 2008 30

Conclusion 31

Annexes 32

*

* Introduction


Les marchés agricoles ontconnu des instabilités ces dernières années, et depuis 2007 c’est le marché du lait qui préoccupe aussi bien le gouvernement, que les producteurs et les consommateurs.

Le lait, n’étant pas coté en bourse, les causes de cette crise se trouvent peut-être du côté de l’UE et de sa Politique Agricole Commune. Une contrainte apparente de la PAC est certainement qu’elle induit une marge de manœuvreinexistante des producteurs pour faire face aux variations d’offre et de demande ; et par conséquent, incapacité à réagir aux variations de prix.

On parle de disparition de la PAC vers 2015, coupable de ne pas être une réponse aux problèmes rencontrés par les producteurs, et de les présenter comme une part de la population active assistée. Et l’on s’interroge sur de probables bénéfices d’unecotation du lait en bourse, qui pourrait à l’avenir permettre une transparence des prix.

Problématique : compte-tenu de l’inexistence de cotation du lait sur les marchés à terme, nous tenterons de savoir si la PAC permet réellement de prévenir et de gérer les instabilités du monde agricole, ou si elle est en partie responsable de la crise du lait.

Dans un premier temps, nous analyserons lastructure et le fonctionnement des marchés à terme.

Dans un second temps, nous ferons l’exposé des différentes théories du commerce international ; cet exposé apparaîtra comme le moyen de présenter le cadre protectionniste dans lequel semble s’inscrire la Politique Agricole Commune.

Enfin, nous tenterons de faire une étude dynamique reprenant les causes et les conséquences de la crise du lait.Analyse de la structure à terme
Le fonctionnement du marché à terme organisé
Origines et principes généraux

L’origine des marchés organisés de contrats à terme remonte à 1848 avec la création aux Etats-Unis du Chicago Board Of Trade (CBOT). La négociation sur produits dérivés y a débuté en 1865. Les contrats portaient sur des produits céréaliers (contrats sur des livraisons futures de...
tracking img