Memoires d'hadrien

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1191 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 janvier 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Résumé du livre

Hadrien succède à Trajan et règne de 117 à 138. Sa famille était installée en Espagne et il n’a donc pas été élevé à Rome.

Ce livre est davantage un récit qu’un roman. Hadrien, rongé par la maladie, sent la mort venir et livre ses pensées. Celles-ci sont divisées en six parties par Yourcenar mais sans que les différents sujets abordés soient totalement différents les uns desautres. Certains sujets traversent le livre entier et c’est normal : elles font parties des principales préoccupations de celui qui se raconte.

Il aborde d’abord sa maladie et ses idées sur l’homme et la mort, puis vient l’époque de sa jeunesse, qu’il considère comme le temps de la maladresse et du manque de réflexion. Par la suite, il fait un stage dans les légions et découvre la Grèce qu’ilaimera toute sa vie d’un amour particulier. Trajan attaque les Daces qui menacent les frontières de l’empire et il fait, un temps, partie de l’expédition. Il s’y rend compte qu’il est indispensable que Rome arrête de conquérir de nouveaux territoires et pense davantage à stabiliser ceux qu’elle possède. Ce sera l’obsession de son règne et, pour tenter d’y arriver, il voyagera sans cesse afin dese montrer dans les territoires les plus reculés et y imposer les lois de Rome. Chacun doit se sentir une partie d’un vaste ensemble cohérent.

Le voilà en Egypte où il fait la connaissance d’Antinous. Naît un amour fou pour ce jeune homme, qui ne sera brisé que par le suicide de celui-ci : il ne voulait pas vieillir et s’abîmer.
Hadrien retourne en Grèce dont il apprécie tant la pensée et lacivilisation. Il développe Athènes et « joue avec la pierre » Comme il aime à le dire, c’est aussi un des moyens de « jouer avec l’éternité » Mais c’est à Rome que les choses se passent. Si Athènes est la pensée, Rome est l’action et la pensée grecque ressemble par trop à ses yeux à une forme de renonciation. Jérusalem bouge à nouveau et ce peuple le hérisse tant il est intolérant. Les tentativesde négociation échoueront et le voilà, à son grand regret, forcé à raser cette ville à nouveau.

Suivent de très nombreuses considérations sur la politique en général et le rôle de l’état, qu’il estime parfois par trop pesant. Hadrien sera aussi confronté aux problèmes religieux. Si Rome a tendance à se montrer très tolérante dans ce domaine, il n’empêche qu’il est fortement opposé auchristianisme. A ses yeux cette religion, qui met tous les hommes sur le même pieds, ne correspond en rien à la véritable nature humaine. Son aspect égalitaire met, pour lui, la société en danger, car cela ne correspond en rien à la réalité. Si elle devait se répandre, elle deviendrait donc un terrible frein social et devrait être combattue. L’esclavage le dérange mais il voit bien la menace d’une impositionde celui-ci par des moyens plus diffus. Et cet esclavage pourrait s’avérer bien plus terrible !

Hadrien voit l’empire durer encore assez longtemps. Lui succéderont des périodes de grands troubles puis de paix, mais ses idéaux lui survivront ainsi que ses constructions.

La fin du livre voit l’empereur se poser des questions quant à l’immortalité, qui lui inspire de la méfiance, et le néantqu’il trouve trop simple.

Inutile de vous dire que ce livre est davantage encore qu’un régal !

Présentation du livre

Marguerite Yourcenar a choisi l’empereur Hadrien pour ce livre, car il se prête à merveille au travail de réflexion auquel elle souhaitait se livrer. L’empire n’a cessé de grandir et se trouve à une charnière. Hadrien l’a bien compris et sera un pacificateur et unorganisateur, donc un homme bien plus réfléchi et profond. Il attache davantage d’importance à la réflexion qu’à la guerre.

Il est important ici de savoir qu’à l’âge de douze ans, élevée par son père et non à l’école, Yourcenar parlait couramment le latin et le grec. Elle n’a donc eu aucune difficulté à consulter de très nombreuses archives. Son travail de documentation est gigantesque car sa volonté...
tracking img