Mercatique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1050 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Planches à voile

Règles de course à l’usage des écoles de sport

Marco Boizard, EV Locquirec, CDV29

février 2005

Ce fascicule qui reprend les règles de course les plus utilisées en école de sport, se présente comme un outil pédagogique pour l’entraîneur, mais aussi comme un mémento pour le coureur débutant. En relation avec les arbitres du CDV 29, ces règles ont été réécrites avec desmots simples et illustrées de situations concrètes et courantes. Tout au long de la saison, le coureur assimilera les uns après les autres les principes qui lui auront été expliqués par son entraîneur. Il sera ainsi amené à comprendre que le « sport voile » doit se pratiquer dans le respect de la sécurité et du matériel, dans le respect de ses coéquipiers et de ses adversaires et dans le respectdes règles établies et des arbitres qui les font appliquer. En régate comme à l’entraînement, si les fautes ou les erreurs sont réparées systématiquement, le règlement qui au départ semble rigide et contraignant, apparaîtra naturel et rassurant. Son application rendra les rencontres encore plus conviviales et sportives.

- Sommaire – Règles fondamentales. A – Priorités. B – Limitations auxpriorités. C – Aux marques et obstacles. D – Autres règles. Procédures de départ.

-

Marco Boizard, EV Locquirec, CDV29

février 2005

RÈGLES DE COURSE A L’USAGE DE L’ÉCOLE DE SPORT

RÈGLES FONDAMENTALES

1 Sécurité : Un voilier ou une Planche doit être équipé de tout le matériel obligatoire, conformément aux différents règlements en vigueur. Le port de la brassière est obligatoire ;celle-ci doit être homologuée et en bon état. Un bateau ou un concurrent doit apporter toute l’aide possible à toute personne ou autre bateau en danger.

2 Navigation loyale : Un bateau ou un concurrent doit participer aux épreuves en respectant les règles de sportivité (respect des autres concurrents, des arbitres, des entraîneurs…) et de jeu loyal (respect des règles de course, écarter toutetricherie). Une disqualification ou une pénalisation selon cette règle ne peut être retirée du score du bateau dans la série.

3 Acceptation des règles : En participant à une course régie par ces règles, chaque concurrent accepte d’être soumis aux règles et aux différentes pénalités prévues.

Marco Boizard, EV Locquirec, CDV29

février 2005

A : Priorités
Un voilier est prioritaire quand lesautres bateaux doivent s’en maintenir à l’écart.

1O Une planche bâbord amure doit se maintenir à l’écart d’une planche tribord amure.

TRIBORD !

Zone à risque

11 Quand deux planches sont engagées sur le même bord, la planche « au vent » doit se maintenir à l’écart de la planche « sous le vent ». Définition : A et B sont engagés.

A est au vent de B, il doit se maintenir à l’écart delui. B est sous le vent de A.

Zone à risque

Marco Boizard, EV Locquirec, CDV29

février 2005

12 Une planche en route libre derrière sur le même bord doit se maintenir à l’écart d’une planche en route libre devant. Définition : A est en route libre derrière B. B est en route libre devant A.

Zone à risque

13 Une planche qui vire de bord doit se maintenir à l’écart d’une planche enroute.

Je proteste ! A n’a pas le droit de virer sur B

Zone à risque

Marco Boizard, EV Locquirec, CDV29

février 2005

B : Limitations aux priorités

14* Règle « ANTI-CHOC » : Toute planche doit éviter le contact. En cas de choc, les deux planches doivent réparer et réclamer si besoin.

A et B doivent réparer. B, tribord amure, Réclamera contre A (règle 10)

* La vraie règle 14est plus souple pour la planche prioritaire, mais plus difficile à appliquer en division 3.

15 Une planche qui devient prioritaire doit laisser le temps et la place aux autres planches de se maintenir à l’écart.

16 Une planche qui modifie sa route doit laisser le temps aux autres planches de se maintenir à l’écart.

Marco Boizard, EV Locquirec, CDV29

février 2005

17 Une planche...
tracking img