Mesopotamie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5669 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CIVILISATIONS.
La Mésopotamie.
Mésos = ce qui est au milieu.
Potamos= fleuve.

L’Euphrate et le Tigre traversent la Syrie et l’Irak actuelles pour se jeter dans le Golfe Persique.
Distinction entre l’Empire Perse et la Mésopotamie alors que les Grecs les considéraient comme semblables. Dans la Bible, il y a 300 références à la Mésopotamie (jardin d’Eden).
Babylone, ville barbare parexcellence (prostitution).
Sion=Jerusalem, ville de justice.
Césarée : ville perfectible et habitable.

On connaît la Mésopotamie grâce aux sources grecques.
La Bible y fait énormément référence.
Monuments de la Mésopotamie construits en briques. Les textes étaient écrits sur des tablettes d’argile sur tous les domaines sur 3000/4000 ans : commerce, divination (religion, questions surl’avenir). L’écriture en Mésopotamie, contemporaine du hiéroglyphe égyptien est le cunéiforme (en forme de cunéi=le coin). C’est la première écriture connue.
Celui qui déchiffré le cunéiforme est Jules Oppert.
En Mésopotamie, vont se superposer de grandes civilisations sur 3000 ans.
* Les Sumériens -3500/-2500 : Ur (Abraham y est né), Uruk. Cités états.
* Les Akkadiens -2100 (Akkad puisUr) Empire (Sargon 1er)
* Les Amorrites -1900 (Babylone et sa première période de gloire) Empire (Hammourabi).
* Les Assyriens -1300 (Assur et Ninine) Empire (Sargon II, Sennacherib, Assurbanipal).
* Les Néo-babyloniens (Chaldéens) -612/-539 (Babylone et sa seconde période de gloire) Empire (Nabuchodonosor II).

La Mésopotamie et la ville de Babylone représentaient au début l’anticivilisation. Avec les découvertes, on les considère comme le berceau de la civilisation.

I) Des Sumériens au Babyloniens.

A) Sumer et Elam, cités états. -3500/ -2500

1) Pêche et agriculture sont prospères:

* Le croissant fertile alimenté par les limons du Nil.
* Mise en valeur de la terre est vécue comme un service religieux : invention de la roue vers -3200. On y faitde la culture intensive. Elle maîtrise véritablement l’hydraulique. C’est très supérieur à ce qui se fait en Egypte.

2) Embryon de la notion de Cité.
Les voies d’eau nécessitent une main d’œuvre qui agit de façon coordonnée et disciplinée. Cela pousse à la sédentarisation. Ce sont de grandes organisations urbaines, de grandes villes qui vont naître. Elles sont construites et étudiés pourde vastes populations.
Une bureaucratie se met en place avec les documents écrits par les scribes. Cela justifie un pouvoir hiérarchique qui va petit à petit de diviniser (chef et échelle d’exécutants).
De grands travaux : irrigations, monuments religieux (ziggourat) qui sont les plus vieux au monde (Tour de Babel).
Au dessus de la ziggourat on trouve le sanctuaire des noces divines
(ledieu et la prostituée divine s’y retrouve).
La ziggourat de Babylone est la plus grosse. Il s’agit de la Tour de Babel=maison du fondement du ciel et de la terre, Etemenanki.
On raconte qu’il était impératif de ne jamais arrêter de construire la tour. La Tour de Babel est construite par toute l’humanité afin de célébrer l’harmonie entre Dieu et les hommes. Le Roi va détourner la tour à sapropre gloire. On en arrive à la confusion des langues. La Tour est détruite.
3) Un système scientifique et intellectuel.
A l’époque, la science n’est pas vraiment rationnelle. Elle est teintée de religion et de croyances. Elle répond à des exigences religieuses. Des chefs, des techniciens, des artisans, des savants vont fabriquer des outils de toutes sortes. Dès -4400, l’âge des métauxapparaît. Les outils intellectuels, outre l’écriture. Le Roi Goudea, roi de Lagache, va lancer les calculs en base 60 (60 est le nombre associé au dieu le plus puissant dans sa région). Cela permet des calculs en géométrie, affiner la science du temps, un système de poids et mesures). Avec la base 12, établissement des 12 signes du Zodiaque.
L’expression « septième ciel » serait en rapport avec la...
tracking img