Mesure et modelisation du risque systematique d'un portefeuille de crédit aux particuliers

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 124 (30950 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 janvier 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LOUVAIN FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES, POLITIQUES ET SOCIALES LOUVAIN SCHOOL OF MANAGEMENT INSTITUT D‟ADMINISTRATION ET DE GESTION

MESURE ET MODELISATION DU RISQUE SYSTEMATIQUE D’UN PORTEFEUILLE DE CREDITS AUX PARTICULIERS

Mathilde FOX

Membres du jury de thèse :

DEBODT Eric, Promoteur UCL et Université Lille GREGOIRE Philippe, Co-Promoteur Louvain School ofManagement BAUWENS Luc, rapporteur Université Catholique de Louvain, CORE LOBEZ Frederic, Lecteur Université de Lille VAN NAMEN Philippe, lecteur Institut Catholique des Hautes Etudes Commerciales (ICHEC) AGRELL Per, Président Louvain School of Management

1

2

A Sébastien, Céline, Emilie et Aurore.

3

4

Remerciements

Au départ, rien ne me destinait au monde académique.Cette aventure revient à Philippe VAN NAMEN professeur à l‟ICHEC qui m‟a engagée pour partager ses expériences et m‟a fait découvrir et apprécier l‟univers académique. Il m‟a ainsi donné cette opportunité de suivre ses traces en réalisant ce travail de doctorat. L‟aboutissement de ma thèse est ainsi et enfin l‟occasion de le remercier. Le quotidien de la thèse, les discussions, les argumentations, jeles dois à Eric de BODT, mon promoteur de thèse sans qui je n‟aurai jamais été aussi loin. Je le remercie non seulement pour sa compétence et sa passion de la recherche mais surtout pour avoir réussi à sans cesse repousser mes limites sans me décourager. Il m‟a appris énormément et je lui en suis très reconnaissante. Ce fut un vrai plaisir, merci. Je remercie également Philippe GREGOIRE, monsecond promoteur pour l‟avis critique et les précieux commentaires qu‟il a accordés à la réalisation de ce travail. Mes remerciements vont aussi à la banque FORTIS qui m‟a fourni les données de l‟étude et en particulier à Monsieur Philippe POULAIN sans qui cette recherche n‟aurait été possible, et plus généralement, à toute l‟équipe de « Credit Analytics ». Les membres du corps académique etscientifique de l‟ICHEC et tout spécialement notre recteur Brigitte CHANOINE et Monique DEWINTER, mes collègues de l‟UFR Finance pour leur sympathie et leurs encouragements. Ensuite, je tiens à remercier tout particulièrement mes parents, mes beaux-parents, ma famille et mes amis qui par leurs sourires et leurs soutiens m‟ont aidé pendant ces années de recherche. Enfin, plus que jamais la présence de moncher mari, Sébastien, ainsi que le bonheur quotidien que m‟offrent mes trois petites filles m‟ont permis d‟arriver au bout de ce long chemin.

5

6

TABLE DES MATIERES

INTRODUCTION

1

1. CADRE SCIENTIFIQUE

1

2. PORTEFEUILLE DE CREDITS : CADRE COMMUN 2.1. Le courant de recherche 2.2. Modèles et pratiques bancaires 2.3. Cadre commun de mesure du risque d‟un portefeuille decrédits 2.3.1. « Credit Loss » ou perte de crédit 2.3.2. « Expected Loss » 2.3.3. « Unexpected Loss »

6 6 8 10 11 14 15

3. CONTEXTE ECONOMIQUE ET OBJECTIF DE LA THESE

18

4. DEMARCHE METHODOLOGIQUE 4.1. Les données de l‟étude 4.2. Une étude empirique

22 23 24

PARTIE 1 : ESTIMATION DU RISQUE DE CREDIT SYSTEMATIQUE

27

1. RISQUE SYSTEMATIQUE ET CORRELATION

27

2. QUANTIFICATIONDES COMPORTEMENTS DE DEFAUT

34

2.1. Le comportement de défaut 2.2. Les trajectoires de comportement

34 40

7

2.2.1. Données censurées 2.2.2. Trajectoires stables

40 43

3. ESTIMATION DES RELATIONS DE DEPENDANCE 3.1. Choix de la méthode d‟estimation 3.2. Estimations 4. TESTS D’INFERENCE ET VALIDITE DES ESTIMATIONS 4.1. Tests en t 4.2. Censure des données et corrélations moyennes4.3. Simulation de Monte Carlo 4.4. Résultats de la simulation 4.5. Censure et significativité de la moyenne

44 44 48

53 53 56 64 70 72

5. STATIONNARITE DE LA SERIE 5.1. Allure de la série 5.2. Autocorrélations et corrélogramme 5.3. Tests complémentaires de la série

76 79 81 86

PARTIE 2 : FACTEURS POTENTIELLEMENT EXPLICATIFS DU RISQUE SYTEMATIQUE 89

1. REVUE DE LA LITTERATURE...
tracking img