Mesures contre les tsunamis

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (293 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La tempête Xynthia ayant traversée le littoral atlantique en février 2010 est l’exemple récent qui nous ramène le plus à la réalité, car le désastre à eu lieu proche denous, dans un pays industrialisé. Mais ce n’est pas la tempête elle-même qui a été la plus évoquée, c’est la submersion marine qu’elle a engendré : Les vents violentsentrainant de fortes marées. Car la montée des eaux a engendré une cinquantaine de morts, et d’importants dégâts matériaux sur quatre départements, qui on couté à l’Etatenviron 3 millions d’euros. Néanmoins ce genre de catastrophes est prévisible, et des digues prévues à cet effet avaient été construites, même si plusieurs ont cédé !Le NOAA est l’agence américaine chargée d’étudier les océans et l’atmosphère. Elle est la parfaite illustration des efforts humains dans ce sens. L’organisation chercheavant tout à prévoir les tsunamis et tempêtes, qui pourraient nuir à la vie des hommes sur les côtes, et promouvoir ainsi le développement durable. Le terme« Développement durable » est très vaste, dans ce domaine le NOAA définit les zones côtières où il est possible de construire en toute sérénité, et celles où il est nécessaire deconstruire des bâtiments anti-tsunami.

Et pour la conception de tels édifices, on fait appelle aux Etats-Unis à la NSF : National Science Foundation. Je parle de celle-cicar comme la NOAA, elle est la plus représentative du travail des hommes dans le domaine. Ces deux fondations sont aussi les plus efficaces dans leur pays. La NSF netraite pas uniquement des tempêtes et tsunamis au passage, mais c’est ce qui nous intérresse ! Elle a son équivalent en France, l’ANR : Agence National de la Recherche…
tracking img