Methode abc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1949 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La m€thode ABC (Activity Based Costing) ou m€thode de comptabilit€ d’Activit€s).
La m€thode a €t€ d€velopp€e aux U.S.A vers la fin des ann€es 1980, G€n€ral Motors et d’autres groupes am€ricains en ont d€j‚ g€n€ralis€ l’application. Cette nouvelle approche trouve des applications pratiques au sein des groupes industriels franƒais tels que DANONE International et Pechiney. ILES LIMITES DE LAMETHODE DES COUTS COMPLETS

1.1 Rappel des principes de la m€thode. 1.1.1 Objectifs principaux. - Conƒue dans une optique de calcul des co„ts et de la rentabilit€ des produits, - Calqu€e sur l’organigramme, la m€thode de base suppose un d€coupage fonctionnel et/ou un d€coupage par produits, autorisant des €valuations de co„t des diverses subdivisions de l’entreprise. 1.1.2 Techniques d’imputationsdes charges indirectes. Aux d€coupages de l’entreprise, on fait correspondre €des Centres d'analyses•. Par ailleurs il est fr€quent de distinguer …des centres auxiliaires† dont les charges sont ventil€es entre les …centres principaux†, prestataires d’une seule activitƒ, mesur€e en unit€ d’œuvre et servant de base ‚ l’imputation dans les co„ts. 1.1.3 L’architecture de base des co•ts complets. -Charges directes : - les matiˆres premiˆres et matiˆres consommables, - les heures de main d’œuvre directe, - les heures machine. - Charges indirectes : - imputation ‚ partir des unit€s d’œuvre retenues. 1.1.4 Sch‚ma r‚capitulatif.

CO•T DE PRODUCTION 1

Charges incorpor€es directement
CO•T D’ACHAT

Charges incorpor€es indirectement

Centres op€rationnels auxiliaires

Centreop€rationnels principaux

Centre de structure

REPARTITION PRIMAIRE

REPARTITION SECONDAIRE

CO•T DE REVIENT

1.2 Les facteurs de mise en cause de la m€thode. 1- La r€partition des centres auxiliaires dans les centres principaux ou l’imputation des centres frais dans les co„ts, ne traduit aucune relation causale et n’a pas de fondement rationnel. Le choix des cl€s de r€partition est contestable. Lesco„ts complets peuvent conduire ‚ des d€cisions erron€es (exemple : 1 heure de salaire au SMIG peut ‰tre valoris€e en tenant compte des charges indirectes ‚ 300 F. La tentation pour un dirigeant est donc de penser qu’on €conomise 300 F lorsqu’on supprime une heure de travail ou non). 2- La m€thode ne tient pas compte des activit€s …transversales†, ce qui entraŠne une perte de pertinence desunit€s d’œuvre. Exemple : L’approvisionnement est bien une activit€ transversale dans la mesure o‹ les tŒches sont dilu€es entre : Le responsable des achats, qui recherche les matiˆres, €labore les bons ‚ payer, r€alise le suivi des prix des matiˆres premiˆres, Les services administratifs, qui r€alisent la commande, font les rapprochements, bon de commande, bulletin de livraison, facture,

-

-Le responsable du magasin, qui contr•le la r€ception des commandes, r€alise la mise en stock des marchandises. 3- L’€volution technologique et la tertiarisation des activit€s industrielles ne justifient plus le recours de la main-d’œuvre des ateliers comme unit€ d’œuvre dominante. 4- Le d€veloppement des co„ts li€s ‚ des facteurs non volumiques (complexit€ des processus, petites s€ries,changement, r€glage)et l’explosion des co„ts indirects (maintenance, €tudes, etc.), expliquent que les co„ts directs ne repr€sentent plus qu’une part relativement faible des co„ts globaux. 5- Les diff€rentes analyses sont focalis€es sur les co„ts de revient du produit final, alors que la segmentation des march€s induit des strat€gies de diff€renciation. Il en r€sulte que les informations pertinentes sesituent au niveau du couple …composants + processus† dont l’agencement et la combinaison, permettent de r€pondre ‚ la diversit€ et ‚ la volatilit€ des choix de la clientˆle. II- ACTIVITES, PROCESSUS ET INDUCTEURS 2.1- L’ACTIVITE Elle peut se d€finir comme un ensemble de tŒches €l€mentaires coordonn€es entre elles et ayant un objectif bien d€fini. Exemple de tŒches r€alis€es par un service...
tracking img