Methode de dissert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3360 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
METHODOLOGIE DE DISSERTATION PHILOSOPHIQUE

I/ ANALYSER LE SUJET :

Un sujet n’est pas une problématique. La problématique d’un sujet est toujours implicite. On peut comparer la problématique à une amande et le sujet au noyau : il faut casser le noyau pour accéder à l’amande. « Casser le noyau », c’est analyser avec rigueur le sujet pour en dégager la problématique implicite, c’est-à-dire,rendre explicite ce qui est implicite. Il faut savoir que les professeurs qui choisissent les sujets de dissertation ont toujours une problématique relativement précise en tête : il n’y a pas 36 problématiques possibles pour un seul sujet ! En revanche, il y a plusieurs possibilités de traiter un sujet, en fonction du choix de la réponse que l’élève donnera à la question posée initialement. Carn’oubliez jamais que disserter, c’est répondre à une question ! Il ne faut pas terminer une dissertation en répondant oui et non par exemple, car cela signifierait que vous n’avez pas trouvé de solution au problème, or on vous demande précisément de trouver une solution, laquelle solution est le dépassement de deux thèses opposées, donc justement, le dépassement de l’opposition du oui et du non. Maisqu’est-ce qu’analyser un sujet ?

Il faut être attentif à tous les termes du sujet ainsi qu’à la formulation du sujet, sa syntaxe, sa logique interne. Dans un sujet, il y a nécessairement une ou plusieurs notions complexes : une notion complexe, c’est un mot-concept qui a une pluralité de sens ou ce qu’on pourrait appeler une densité sémantique. Par exemple, le mot-concept culture (qui est unenotion complexe au programme) renvoie à un certain nombre de définitions possibles : « avoir de la culture » signifie être instruit, avoir des connaissances, mais culture signifie aussi civilisation, et donc par extension, mode de vie, traditions, religion, art, morale, etc. On parle aussi de la culture du sol (l’agriculture), et en ce sens, le verbe cultiver renvoie à l’idée de faire fructifier,croître, progresser, etc. Une notion est donc complexe quand elle est plurivoque, voire, équivoque. C’est pour cette raison que les notions complexes d’un sujet de dissertation sont la base, le socle de la problématisation, d’où la nécessité de les analyser au brouillon d’abord, pour bien percevoir les problèmes philosophiques qu’elles soulèvent. Reprenons l’exemple de la culture : s’il y a unepluralité de cultures, cela signifie-t-il pour autant qu’il doive y avoir une pluralité de morales ? La morale ne doit-elle pas au contraire être unique parce qu’universelle ? On voit avec ces questions que c’est à partir d’une brève analyse de la notion complexe de culture que nous pouvons dégager un vrai problème philosophique. Prenons maintenant un exemple de sujet de dissertation : La cultures’oppose-t-elle nécessairement à la nature ? Dans ce sujet, il y a deux notions complexes : culture et nature. Il faut donc faire le même travail d’analyse au brouillon de la notion de nature. Et il faut se demander dans quel(s) sens le sujet utilise les mots culture et nature ? En se référant au cours, on repère immédiatement que le sujet traite de la distinction conceptuelle classique en philosophie entrenature et culture : la nature est ce qui existe sans l’intervention de l’homme et la culture correspond à tout ce qui est proprement humain. Mais comme il a été dit au début de ce paragraphe, il faut être attentif à tous les termes du sujet. Or dans le sujet « La culture s’oppose-t-elle nécessairement à la nature ? », il y a aussi le verbe opposer et l’adverbe nécessairement. J’appelle ces autresmots du sujet les mots importants, qui n’ont pas la densité sémantique des notions complexes mais qui ont tout de même un rôle essentiel dans le sujet parce qu’ils articulent et orientent la question pour lui donner un sens bien précis (il ne faut jamais falsifier le sujet, c’est-à-dire, s’arranger plus ou moins consciemment pour répondre à une autre question que celle du sujet). Le...
tracking img