Methodes de la science politiques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 44 (10907 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
06/10/2010

INTRODUCTION :

I) QU’EST-CE QUE LA POLITIQUE ?

Une part importante des débats scientifiques en sociologie a porté jusqu’à aujourd’hui sur des questions de méthode. Depuis l’ouvrage fondateur de la sociologie on peut même dire que la méthodologie, entendue comme l’ensemble des règles d’investigation et d’administration de la preuve, continue d’occuper le centre des enjeux dela discipline (« Les règles de la méthode sociologique » ouvrage de 1895 qui suit la thèse de Durkheim sur la division du travail social).

En sociologie, nombres de clivages sont avant tout de la méthodologie. Exemple : le recourt à l’analyse statistique comme instrument de validation de théories sociologiques, la nature et le statut de l’observation directe du comportement des agents sociaux,les enjeux de la description de la compréhension et de l’explication, l’importance accordée au discours des acteurs et des agents sociaux, les difficultés de l’analyse réflexive font partie des points les plus controversés. Il y a une multiplicité d’écoles qui ne sont d’accord sur presque rien.

1°) Dans ce cours, il s’agit de faire un recensement des différentes méthodes d’investigation etd’administration de la preuve, lequel a fait l’objet de divers manuels

Manuel de Madeleine GRAWITZ, Méthode des Sciences sociales, Dalloz

Manuel de Jean-Claude COMBESSIE, La méthode en sociologie

Manuel de COHEN Nouveau manuel de Science politique, La Découverte

2°) Dans ce cours on va introduire une réflexion sur le statut des différentes techniques utilisées en sociologie. Pour produiredes faits, traiter des données et les interpréter sociologiquement. Chacune de ces étapes a fait l’objet de conceptions très variées (conceptions exclusives et celles relativistes). BERTHELOT a écrit un ouvrage important L’intelligence du social.

D’une part ce cours doit offrir des éléments de réflexions théoriques pour mieux appréhender les problèmes méthodologiques liés à la connaissancesociologique du monde social et d’autre part examiner les techniques de recueil et de traitement des données de la recherche sociologique à savoir l’observation participante (entretien, technique des questionnaires, l’intervention sociologique, les problèmes d’objectivation, l’analyse des discours, les sondages, les statistiques).

Plan du cours :

LA DÉMARCHE SOCIOLOGIQUE (on ne peut pas isolerla démarche de la méthode)

LES MÉTHODES QUANTITATIVES (les sondages d’opinion puis les statistiques dans un second chapitre)

LES MÉTHODES DITES QUALITATIVES

QU’EST-CE QUE LA POLITIQUE ?

A l’époque de la monarchie, le terme de politique était utilisé lorsqu’il s’agissait de traiter les affaires extérieures et non les affaires intérieures qui relèvent des affaires personnelles du roi.Le courant des Lumières va vouloir défaire le point de vue domestique de la vie politique, le but est de concilier des intérêts sociaux contradictoires.

On a un rapport particulier à la politique, ce rapport est posé philosophiquement, il existe une naissance de la politique quelques soient les acteurs des sociétés; il existe un noyau qui est la naissance du politique qui est unereprésentation universelle que partageraient les agents sociaux. Etude de la politique c’est trouver ce qu’il y a de commun à toutes les sociétés où existent du politique.

L’autre rapport à la politique est sociologique : le noyau commun qui existerait entre les sociétés n’existe pas. On s’en rend compte en analysant l’activité et les termes ainsi que les représentations en matière politique entre lesdifférentes sociétés et époques. La politique est un produit social et un produit historique. La science politique essaye de comprendre une activité spécialisée autonome dite la politique.

II) QU’EST-CE QUE LA SCIENCE POLITIQUE ?

Historiquement, la science politique est un savoir qui est lié à l’histoire mais aussi lié au droit car dans un premier temps il y a eu un intérêt des juristes...
tracking img