Methodique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 224 (55771 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
EMILIA MUNTEANU

À L’ÉCOLE AVEC LE FRANÇAIS LANGUE ÉTRANGÈRE

TABLE DES MATIERES

DÉFINITIONS MINIMALES 5
DIDACTIQUE ET SCIENCES 15
APERÇU DES APPROCHES UTILISÉES DANS L’ENSEIGNEMENT DES LANGUES ÉTRANGÈRES 30
MÉTHODES UTILISÉES DANS L’ENSEIGNEMENT DU FLE 36
TECHNIQUES D’ENSEIGNEMENT DE LA GRAMMAIRE 47
LA FORMATION DES COMPÉTENCES DE RÉCEPTION DU MESSAGEORAL ET D’EXPRESSION ORALE 67
FORMATION DES COMPÉTENCES DE RÉCEPTION DU MESSAGE ÉCRIT ET D’EXPRESSION ÉCRITE 76
TECHNIQUES D’ACQUISITION DU VOCABULAIRE 86
ACTIVITÉS COMMUNICATIVES EN CLASSE DE FLE 102
TECHNIQUES D’ENSEIGNEMENT DE LA LITTÉRATURE 143
TECHNIQUES D’ÉVALUATION DES COMPÉTENCES EN CLASSE DE FLE 190
QUELQUES MODELES D’ANALYSE DE TEXTE 210
BIBLIOGRAPHIE 282DÉFINITIONS MINIMALES

Généralement parlant, la méthodologie est l’ensemble des méthodes utilisées par une science. Quelque temps auparavant, toute science avait sa propre méthodologie, constituée d’une collection plus ou moins riche de méthodes se rapportant aux recherches scientifiques spécifiques de la discipline respective; on pouvait ainsi parler d’une méthodologie de laphysique, d’une autre de la biologie ou de la linguistique. À présent, la fusion de plusieurs sciences engendre l’interférence des méthodes et l’apparition de nouvelles sciences telles la biophysique, la psychosociologie, la psycholinguistique, etc. Par ailleurs, notre époque a vu augmenter l’intérêt porté aux problèmes de la méthodologie à la suite du progrès spectaculaire des sciences. On entendde plus en plus retentir à côté du Pourquoi? inquiétant le Comment? mobilisateur des forces de réflexion et surtout d’action.
Dès le commencement, il faut préciser que notre intérêt porte sur la méthodologie en tant que discipline didactique et que nous faisons la distinction entre celle-ci et la méthodologie entendue comme ensemble des méthodes utilisées par d’autres sciences pour larecherche, aussi préférons-nous le terme de didactique.
Il faut dire que la didactique d’une matière déstinée à l’enseignement se propose de fournir aux futurs enseignants des outils nécessaires au déroulement du processus didactique. Bien qu’elle soit une discipline didactique distincte de la pédagogie et de la didactique générale, l’enseignant, dans sa pratique, en classe, ne saurait délimiterles domaines dont il se servira, son objectif étant différent, tout comme il ne pourra se passer des acquisitions fournies par d’autres disciplines.
L’enseignement des langues vivantes vise à transmettre des connaissances linguistiques, à assurer donc une compétence linguistique, de même qu’à créer des automatismes permettant aux apprenants d’employer spontanément la langue respective. Enmême temps, il suppose donc la mise en œuvre d’une performance linguistique (réalisation d’un acte de langage par un locuteur: encodage – décodage) par l’apprenant. Comme toute langue est l’expression d’une vision particulière du monde, il n’est pas exclu qu’on envisage l’enrichissement de la pensée et de la culture du public scolaire.
Mais si la science méthodologique pose des questions,elle incite l’enseignant à s’en poser lui aussi avant, pendant et après le déroulement du processus didactique. Les questions fondamentales seront évidemment: Quel est le public auquel on va enseigner? Quelle matière va-t-on enseinger? et surtout Comment va-t-elle être enseignée?, suivies, après le déroulement de la classe, d’une autre : Comment a-t-elle été enseignée?
La didactique est donccensée répondre aux questions concernant les facteurs entraînés dans le processus d’enseignement–apprentissage: public scolaire, programmes, horaires, matériel didactique, méthodes, techniques, etc. Elle se propose d’initier les futurs enseignants aux problèmes concrets de la langue à enseigner et de la pratique en classe de FLE, leur fournit des méthodes d’enseignement, leur présente la...
tracking img