Methodologie choix dun pays

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1186 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CHOIX DU PAYS CIBLE (TP2) Commerce International

Page 1 sur 6

Gamme de produits étudiés :

L’étude 1 portait sur un secteur agro alimentaire, l’exportation de produits frais de type Fruits et Légumes. Quel que soit le contexte économique du moment, il convient de rappeler que le niveau de consommation et le comportement d’achat en matière de fruits et légumes frais est avant tout dictépar la culture alimentaire locale et le contexte climatique

Les pays du sud de l’Europe sont résolument les plus gros consommateurs et producteurs de fruits et légume. Les habitants de ces pays sont en effet des consommateurs avertis. Les pays du nord et de l’est de l’Europe en revanche sont très largement tributaires des importations. Leurs consommateurs restent sensibles aux variations deprix et aux promotions de la grande distribution locale. Ils peuvent concevoir un repas sans fruits et légumes frais. La carte à jouer à l’export pour la France n’est pas celle de la bataille des prix pour des produits de masse mais la valorisation d’une offre de plus en plus segmentée et spécialisée.

L’innovation, la praticité restent les atouts majeurs de réussite pour valoriser l’offre et lesaxes d’orientation de la gamme française. La crise devrait laisser des traces dans le comportement d’achat des consommateurs, dans la mesure où ils seront plus « avertis ». Le bénéfice santé des fruits et légumes attirent les consommateurs vers des produits « basiques » mais « vertueux ». Les programmes visant à promouvoir la consommation de fruits et légumes (« 5 a day », distribution gratuitedans les écoles…) trouvent un écho de plus en favorable vers un nombre grandissant de pays. La diversification des destinations marque les dernières campagnes, on note un intérêt croissant pour les pays nordiques et surtout les pays de l’Europe de l’est. La campagne 2008/09 des exportations vers les pays de l’est les plus significatifs (Hongrie, Lituanie, Pologne, République tchèque, Roumanie,Russie, Slovaquie, Slovénie) a atteint 68 000 tonnes, et celle de 2009/10 a culminé à 151 000 tonnes. En 2010, l’appel de l’est a été renforcé par le déficit des productions locales dues aux mauvaises conditions climatiques de l’été, notamment la canicule en Russie. Les fruits et légumes doivent s’adapter aux nouveaux modes de consommation. Miser sur la qualité et l’innovation est indispensable pourvaloriser le produit et garder une longueur d’avance sur les marchés étrangers dans le cadre d’une stratégie à long terme.

Page 2 sur 6

La diversité des cultures nous a conduit à effectuer un choix parmi les pays de l’est, leur proximité géographique ainsi que leurs habitudes de consommations ont conduit notre décision sur l’étude de : La République Tchèque, la Slovaquie et la Pologne. Ces 3pays sont limitrophes, ils possèdent un héritage historique commun, Intégration de l’UE en 2004, modes de consommations et cultures similaires.

Définition des critères de décision : Sont à prendre en compte, la population des pays concernés pour notre cible, leur pouvoir d’achat ainsi que le budget consacré à l’alimentation. Afin de définir la pertinence des produits visés, il est égalementintéressant de prendre en considération leurs habitudes alimentaires afin de définir le type/gamme de produits le plus approprié à une future étude marché. La position de la France visant à conforter sa position de fournisseur de produits labélisés et qualité supérieure, un critère à valider est également le poids des exportations (en volume et CA) des fruits et légumes des pays ciblés. Afin des’assurer des opportunités de distribution, le dernier élément à étudier correspond au nombre de structures permettant la diffusion auprès de la population de notre gamme de produits : structures de vente de petite et grande envergure.

Page 3 sur 6

Matrice de décision
Critères Population en Millions d'habitants Revenu national brut annuel par an et par habitant (EUR) % alimentation sur budget...
tracking img