Methodologie de dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4360 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
l'os à moelle : la dissertation philosophique

méthode de travail et références bibliographiques
à l'intention des lycéens

par, Patrice Deramaix, documentaliste
une dissertation, un texte philosophique à commenter, représente souvent pour les étudiants un os ... Et c'en est un, à vrai dire, dont il faut tirer "la substantifique moelle", il faut donc prendre la peine de le ronger, d'endémanteler les articulations, et le rompre pour en trouver toute la saveur. Le présent document n'a d'autre but que de fournir quelques outils pour cet exercice carnassier... qui n'a d'autre but que d'aiguiser vos crocs, à savoir votre lucidité philosophique, votre esprit critique et votre sens de l'analyse.
Méthode de travail

Votre travail devra s'effectuer en trois étapes :
La lecture et lacompréhension du texte
La recherche documentaire
La dissertation
1. LA LECTURE DU TEXTE

Vous avez le texte en main, qu'il vous faut commenter, analyser et discuter... et déjà, vous vous affolez : car de prime abord, le sens vous paraît obscur et vous ne parvenez pas à en distinguer l'essentiel. Une bonne lecture suffira la plupart du temps à déblayer le terrain. C'est crayon en main etdictionnaire ouvert qu'il faut procéder, calmement, avec méthode. Commencez par une lecture cursive de tout le texte, de façon à en sonder la difficulté, l'architecture générale, les thèmes essentiels. Ensuite, phrase par phrase, relisez-le, en répérant les termes obscurs et ceux dont vous devrez préciser le sens : utilisez à ce moment le dictionnaire.
Vous remarquerez sans doute que le sens ne sedégage pas immédiatement, même si vous comprenez chacun des mots du texte. En fait, vous devrez passer à une autre étape de la lecture, plus active et plus dynamique, qui consistera à structurer le texte sur la base des concepts clés et des articulations logiques qui les relient. De la sorte, vous obtiendrez, dans votre schéma, une sorte de squelette, qui vous faudra "remuscler" dans votre réflexionpersonnelle, mais qui charpentera votre réflexion.
Au cours de cette lecture : vous devrez répérer et souligner
les mots-clés
les connecteurs logiques
l'écrêmage du texte ou le répérage des concepts clés

L'opération consiste à éliminer les mots vides, les connecteurs non logiques, les éléments qui ne sont pas essentiels à la signification fondamentale du texte. Vous répérez en même temps lestermes significatifs récurrents, ceux qui, particulièrement au début de votre texte et dans sa conclusion, constituent l'essentiel du problème.
Ces concepts clés devront être parfaitement élucidés : cela ne veut pas dire que vous devrez redéfinir in extenso chaque mot-clé, mais bien que vous devez être au fait de leur signification et de leur importance philosophique afin de saisir l'enjeu dudébat.
l'articulation logique du texte par la mise en évidence des connecteurs

Chaque concept clé est relié à son contexte et aux autres concepts par des liens logiques : les connecteurs peuvent être :
conjonctif : coordination (ET), associant simplement un concept à un autre dans une relation de coexistence. Si l'énoncé de la dissertation consiste à une telle relation - comme par exemple :liberté et contrainte - vous devrez penser cette relation. De nombreuses oeuvres philosophiques pensent de telles relations: par exemple : Etre et temps / l'être et le néant / raison et violence ...
alternatif : coordination (OU)
de subordination, d'appartenance : DE
d'implication : DONC
de nécessité
de condition : SI
de condition nécessaire et suffisante : SI et seulement si
le lienconditionnel est normalement suivi d'un lien d'implication... nous aurons affaire aux diverses figures du syllogisme.
de négation : NE, NE... PAS, NI...NI
Les répérer, même à travers des expression adverbiales qui les traduisent implicitement, s'avère nécessaire à la compréhension analytique du texte.
La méthode s'inspire des techniques d'analyse structurale du document, utilisée en documentologie...
tracking img