Methodologie de la geopolitique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2480 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
Les méthodes de l’analyse géopolitique

Cours du lundi 2 mars 2009

N.B. Notion de déterminisme naturel : réaction dans le sens du développement de l’espace vital. Par la suite frappé de honte.
Au cours Guerre froide, tentative de profit des fenêtres ouvertes au fil du processus de décolonisations des différents empires (Fr Uk Es) par lesdeux puissances en vue de s’assurer une position d’enveloppement. Ex pour le cas Fr pour des raisons humaines et sentimentales rupture de la Guinée avec l’ancienne puissance, Sékou s’est jeté dans les bras des soviétiques. Notion de la France-Afrique. Les usa se sont placé du coté Pakistan car du coté français guerre d’Indochine.
Si à un moment il y a hégémonie et qu’elle se délite quelqu’uncherchera à prendre le pv.

Définition
Elle varie en fonction des acteurs pris en copte et des critères pris en compte.
* Une école étatique : les E nations sont les acteurs principaux des phénomènes géopolitiques (réflexion autour nation territoire frontière)
* Une école non étatique : (historique) les E ne sont pas les seuls ni les principaux acteurs c’est les intentions et groupesd’expressions d’intentions, culturel, politique … (réflexion autour des groupes capable d’exprimer une volonté de puissance)
Querelle entre ces deux écoles : dans géopolitique :
* Géo = rapport à une condition géographique
* Politique = étude de politique liée à la géographie

Géopolitique et géostratégie
La considération géopolitique doit rester une considération neutre, elle peut s’attacherà se demander en fonction de l’espace considéré ce que les uns ou les autres voudrait faire mais sans plus
La réflexion géostratégique doit être considérée sous les intentions primordiales d’un acteur engagé et d’un seul (en fonctions des objectifs stratégiques)
François THUAL 96 méthode de la géopolitique : Analyse stratégique : qui veut quoi avec qui comment et pourquoi (paramètres à prendre encompte en géopolitique) c’est l’analyse des intentions. Notion de morphogénèse des Etats ou groupes d’influence. Ex on ne peut pas ne pas s’intéresser aux raisons de l’absence de peuple ibérique en aquitaine.
La géopolitique ne peut pas être une science au sens science expérimentale, il n’y a pas de déterminisme scientifique.
Notion de longueur de temps pour analyser, il faut se baser sur leshéritages du passé et sur les prétendues fatalités de la géographie (qui évolue de siècle en siècle)
Yves LACOSTE, géographe « la géographie ça sert d’abord à faire la guerre »
Etudier la façon dont peuvent se résoudre ou éclater les tensions entre deux entités politiques. Nécessité de prise en compte des conditions géographiques des milieux pour mesurer les tensions.

Analyse géopolitique* Facteurs géographique
* Facteur temps
* Facteur histoire
* Traduction cartographique

* Les acteurs : Les Etats nations, les pouvoirs marchands, les mv idéologiques et religieux, les constructions de droit et les alliances et les phénomènes de diaspora ou mafia
* Facteurs et expressions de puissances : Par la contrainte, la monnaie, par la séduction (soft power)
* Lesdifférends domaines de richesses : La démographie et l’espace territorial, maritime, l’existence de lieu stratégique, ressources matières premières, partage et rétention de richesse via la technologie et technique.
* Examen des coexistences de ces flux, examen des lignes de rupture ou affrontement.

Cours du mercredi 4 mars 2009

Définition de Foucher l’invention des frontières
→ « lagéopolitique a d’abord pour objet de décrire … elle ne se limite pas à l’analyse des relations internationales, c’est une méthode globale d’analyse … »
La notion d’analyse multiscalaire cad multi échelle (globe, continents, sous continents, pays cad Etats territoires …) et multi facteurs (pol eco …)
Ex analyse des territoires au fil du temps.
La frontière est une discontinuité...
tracking img