Methodologie de la recherche

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2469 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
METHODOLOGIE DE LA RECHERCHE

Une recherche d'information efficace gagnerait à se baser sur la méthode de conduite de projet : un commanditaire exprime un besoin, ponctuel ou régulier ; ce besoin doit être analysé avant de se lancer dans la recherche de solutions propres à répondre aux fonctions attendues par le demandeur. Elle est encore nommée méthode de résolution de problème et a étéélaborée dans le cadre de l'analyse de la valeur.
C'est sous l'égide de la conduite de projet que nous proposons une méthode de stratégie de recherche.
Cette méthode s'adapte aussi bien à l'hypothèse d'un utilisateur isolé qui pose une question ou demande un dossier sur un sujet ponctuellement qu'à celle de la mise en place d'un suivi documentaire sur les sujets utiles à l'organisme.

La stratégie derecherche

Après avoir recueilli l'expression du besoin - ponctuel ou sur le long terme -, celle-ci sera analysée et restituée auprès des demandeurs en termes de fonctions attendues. C'est la reformulation du besoin, en l'occurrence, de la question posée ou des thèmes de recherche à suivre (pour une recherche sur le long terme). Les termes de la recherche étant ainsi validés, la phase derecherche proprement dite peut commencer : choix des meilleurs canaux d'accès et recherche à partir des outils disponibles. Les réponses sont sélectionnées et remises en forme avant diffusion. Leur pertinence est enfin évaluée auprès des utilisateurs.

Cerner le besoin par l'analyse fonctionnelle

La méthode de conduite de projet permet de cerner dès le départ le besoin réel de l'usager et d'éviterainsi de tomber dans des travers inutiles.

Du besoin exprimé au besoin réel

La méthode part du besoin exprimé par la personne qui pose une question. Celle-ci porte un besoin réel, mais celui-ci peut être enfermé, emprisonné dans une nébuleuse de considérations qui masquent son besoin réel à l'utilisateur lui-même. Il a conscience qu'il lui manque quelque chose mais exprime ce manque demanière inadéquate. Tout l'art d'un bon chargé d'information va consister à mettre au jour ce besoin réel. Il peut aussi avoir une conscience biaisée ou décalée de son besoin par rapport à la réalité.
Cette méthode consiste à analyser la question, non pas dans son contenu objectif, mais dans l'attente qu'elle représente dans l'esprit de son auteur. Son grand intérêt est de ne pas isoler la question deson contexte d'usage et donc d'éviter de fournir une réponse stéréotypée et standardisée qui ne correspondrait pas aux attentes réelles de l'usager.

L'analyse fonctionnelle

En d'autres termes, il s'agit d'identifier avec l'usager les fonctions attendues qui justifient sa question.
Cet ensemble de déterminants va orienter le type de recherche et surtout le type de réponse à fournir. Cesfonctions attendues se divisent classiquement en plusieurs catégories :
• fonctions d'usage : ce sont les plus courantes et les plus opérationnelles (assurer un suivi de telle réforme ; être tenu informé de l'évolution de la jurisprudence sur telle question, etc.) ;
• fonctions esthétiques : n'ont qu'un rôle très accessoire dans la fourniture d'information (qualité de la présentation desrésultats, agencement et mise en page du dossier...) ;
• fonction de prestige : c'est le cas, par exemple de l'utilisateur qui veut impressionner sa hiérarchie, hypothèse qui n'est pas que d'école et qui doit souvent être sérieusement prise en compte...
Les fonctions attendues vont varier selon le type de question, mais aussi selon le type de demandeur, selon la raison de la question et selon ladestination de la réponse à fournir. La majorité des besoins correspond à des fonctions d'usage professionnel. Le type de demandeur, son statut, ses fonctions vont largement influer sur le type de réponse à fournir (par exemple, du dossier synthétique pour des scolaires jusqu'à un dossier très étoffé, enrichi de données scientifiques, pour un chercheur).
Pour des axes de suivi documentaire,...
tracking img