Metholodie et raisonnement terminologie du droit l1

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2530 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Méthodologie et raisonnement sur la terminologie du droit.

27 Septembre 2010

Le droit nécessite, à besoin d'un certains nombres d'outils conceptuels, outils linguistiques. Le droit n'est pas une matière hermétique, difficile à comprendre mais en même temps le droit ce n'est pas non plus l'idée d'un simple amas de règles qu'il s'agirait d'ingurgiter, d'apprendre par cœur. Le droit supposedes méthode et les méthodes en question sont basées sur des instruments techniques, également sur une terminologie précise. Le juriste a une manière particulière de s'exprimer. La mise en œuvre du droit fait appel à un savoir faire particulier.

Qu'est ce que le droit ?
Les non juriste: un ensemble de lois de décrets, un ensemble de textes, de règles écrites.
Or même au 21ème siècle nous avonsaussi des droits coutumiers. Le juge a précédés historiquement la règle. Avant que l'on est eu des règles, il y avait un juge qui été là pour trancher des litiges. La règle provient pour beaucoup des habitude du juge. On a souvent tendance à associer le droit à un procès.
On se rend compte avec le droit que l'on va utiliser des mots pour organiser pour condamner. On a un phénomène linguistiquequi va exprimer un pouvoir. Le juge est l'aspect le plus visible de cette forme de pouvoir. En même temps ne pas oublier que le droit va refléter une société, il va traduire les valeurs de cette société.

Le droit c'est l'ensemble des règles qui régisse la vie en société et ces règles voient leur respect garantit par la puissance publique. Nous auront une diversité de règle, de mécanisme et doncpour ne pas se perdre on a absolument besoin de rassembler de classer de mettre en ordre toutes ces règles et tous ces mécanisme et ac c'est l'objet d'une science juridique. C'est pour cela que les juristes ne peuvent pas se contenter de la seule connaissance des lois, des réglementation quelle qu'elle soit. Les solutions juridiques qu'il va falloir apporter à ces pb vont dépendre de principes deconcept de raisonnement déterminé. Il faut une véritable méthodologie juridique surtout à l'époque qui est la notre pcq notre époque est marqué par une règlement abondante, sur-réglementation pointilleuse et souvent mal faite car faite rapidement. Réglementation qui ne dure pas car elle est confronté au bouleversement technique socio. On en peut pas limiter le droit à tout un ensemble de texte queles juriste n'aurait qu'à connaître pour les appliquer à des cas particulier, ca c'est impossible car il ne peut avoir un texte pour chaque problème. Les textes de droits peuvent être ambigu, incomplets, d'où ils devront être interprété et ca donne le boulot de juriste, il y a une méthode, on interprète pas n'importe comment. Si on admet que le droit est cette discipline qui vise à réguler unesociété cela ne peut pas se faire de façon désordonné, de façon incertaine ou contradictoire. On doit concevoir le droit comme étant un ensemble cohérent d'éléments interdépendants. C'est ce que l'on appelle un système ou un ordre. Un système : c'est un ensemble de pratique de méthode et d'institution formant à la fois une construction théorique et une méthode pratique. Cela ce définit à la fois parles élément qui le compose mais aussi par les interactions par les liens entre ces éléments.
L'enseignement de la méthode juridique est indispensable pour nous faire comprendre le droit puis nous apprendre à l'appliquer.
Le doit c'est donc d'abord une affaire de compréhension. L'esprit juridique est d'avantage une aptitude qualitative qu'une connaissance quantitative. La technicité du droitfait parfois peur au non juriste mais cette technicité est inévitable parce que il y a la difficulté à insérer la réalité social complexe dans des formules textuelles générales.

CHAPITRE 1: LES INSTRUMENTS DE LA CONSTRUCTION JURIDIQUE

Le travail 1er du juriste consiste dans de que l'on appelle le traitement juridique des fait, c'est à dire que le droit doit saisir, doit capter les phénomène...
tracking img