Metier d'art

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3612 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« La mémoire est un ressort essentiel de la créativité : c’est vrai des individus comme des peuples, qui puisent dans leur patrimoine - naturel et culturel, matériel comme immatériel les repères de leur identité et la source de leur inspiration.» UNESCO

Le savoir-faire «  à la française », une expression indéniablement liée aux métiers d’art. Inscrit au cœur de l’identité française, cesmétiers sont issus en partie d’une longue tradition de commandes royales et de mécènes, amateurs de beaux objets, qui remonte au XIIIe siècle. De nature très diverses et parfois mal identifiés, il est difficile d’en établir les spécificités de façon défini. La richesse de leurs diversités constitue un atout pour la France jouant à la fois un rôle dans l’identité culturelle et économique du pays ainsiqu’au rayonnement de sa notoriété sur le plan international. Cependant, même si parfois certains d’entre eux sont apparentés et soutenues par l’industrie du luxe, d’autres souffrent d’un micromarché difficile face à une économie de masse souvent plus attachés à un souci de qualité que de rentabilité. D’autant que les artisans se heurtent à des difficultés de transmission dans une société où l’on nemet à l’honneur ni la valorisation du savoir-faire ni l’intelligence de la main. Certains métiers, que l’on qualifie maintenant de rare tentent à disparaître, un patrimoine artisanal fondamental et quelques-uns d’entre eux sont maintenant reconnus sur la liste de l’UNESCO comme un patrimoine immatériel à sauvegarder. La prise de conscience d’une telle fragilité a été très récemment renforcée parun rapport sénatorial rédigé par Catherine DUMAS en 2009, qui signale le danger qu’encourent certains savoir-faire si des mesures visant à les transmettre et à la valoriser ne sont pas prises rapidement. Mais pourquoi protéger le patrimoine immatériel? Que protéger? Et comment le protéger?
Un des paradoxes des métiers d’art réside dans le fait que si la diversité de ces métiers est une deleur principale richesse, elle se révèle aussi être un de leurs handicaps. Il est vrai que cette diversité a empêché jusqu’à présent toute définition précise et représentative des métiers d’art, et de la réalité de ces métiers dans leurs différentes composantes. Plusieurs tentatives depuis les années 60, ont essayé de les classer. Une des dernières est une nomenclature publiée en 2003 par M.Renaud Dutreil, alors ministre en charge de l’artisanat. Cette liste officielle comprend 217 métiers, classés en 19 domaines définis selon le matériau (bois, cuir, métal, pierre, terre, textile, verre) ou l’activité (art floral, arts du spectacle, arts et traditions populaires, arts graphiques, arts mécaniques bijouterie etc..) Ces métiers regroupent trois ensembles qui peuvent être distingués commeles métiers de la création, qui permettent la conception ou la réalisation d’objets d’art originaux, comme les métiers de la tradition, qui visent la réalisation d’objets d’art traditionnels à partir de modèles et techniques hérités du passé et pour finir les métiers de la restauration/conservation, qui s’exercent sur le patrimoine immobilier ou mobilier.
Il a été identifié comme métiers rares,« les professionnels ou les entreprises possédant des savoir-faire de haute technicité ou d’exception, porteur de tradition ou d’innovation ; des pratiques liées à un petit nombre de professionnels ou à une communauté locale ; un savoir-faire caractérisé par l’absence ou l’indisponibilité de formations acquises par les filières reconnues; des fonds d’archives anciens reposant sur des ouvrages etdocuments rares; des matières premières rares ; des machines et outils anciens ou rares ; des productions rares; des savoir-faire liés à des productions qui ont fortement diminuées du fait de la réglementation des matériaux, des outils qui ne peuvent plus être utilisés pour des raisons de sécurité, ainsi que de l’évolution des techniques et du marché; des pratiques appartenant à des secteurs...
tracking img