Metissage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (776 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Métissage
Nous ne sommes plus des paramécies
La culture? Pour la plupart, c'est ce qui assure la cohésion de la mémoire collective et individuelle, la permanence des valeurs d'une société, larigueur et la vigueur de sa pérennité. Pour prendre l'image de la maison, ce serait les fondations et la charpente, ce qui soutient et ce qui maintient. Conception étroite; conservatrice, chauvine de laculture qui en fait un bien collectif, voire national au même titre que les richesses minières (ne parle-t-on pas aujourd'hui de gisements culturels?) et un thème d'appropriation. Conception quiimplique le contraire d'un enrichissement et d'une évolution, qui implique une involution de l'esprit.
Quête des racines et de l'identité, en somme. Voilà les grands mots lâchés! Racines. Identité.Prenons maintenant l'image de l'arbre. L'identité d'un arbre ne réside pas en ses racines, qui ont pour unique tâche de le nourrir, mais dans les chromosomes de ses cellules. Qui dit racine dit aussiradical. Je ne crois pas du tout à la culture radicale. Laissons-la, s'ils existent encore, aux anciens ministres et députés du Lot ou du Tarn-et-Garonne qui l'ont amplement pratiquée avant-guerre. Jesais très bien que cette quête forcenée des racines peut être aussi revendicatrice, voire révolutionnaire quand lesdites racines sont niées ou étouffées, ce qui n'est pas le cas chez nous. Maisattention! Qui dit identité dit par là même similitude. La recherche de l'identité devient recherche du similaire; de l'identique, en tout cas du semblable. Dans ce domaine, on peut dire que laquasi-totalité des individus continue de se comporter exactement comme des amibes ou des paramécies qui, elles, n'ont pas le choix de leurs combinaisons et qui doivent, pour former un noyau commun, trouver unautre individu exactement semblable. Nous, nous l'avons ce choix! Nous ne sommes plus des unicellulaires et pourtant, nous ne recherchons que ce qui nous ressemble; nous ne fraternisons qu'avec nos...
tracking img