Metodologie dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1164 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CIV année 2008-2009 Classe de Seconde 1 Cours de Français- M. Laine
METHODOLOGIE DE LA DISSERTATION 

I PRINCIPES

* exercice très sérieux (qui remonte au début du XIXème siècle) qui consiste globalement à démontrer quelque chose

* dans le nouveau bac français, la dissertation ne porte pas sur une oeuvre intégrale
elle porte sur un ou plusieurs objets d'étude, sur l’ensemble de lalittérature

il s’agit d’une dissertation littéraire générale qui pose un problème d’ordre littéraire

* il ne s’agit pas d’un commentaire, même si on confond souvent les deux exercices (la présentation sur la copie est la même) : à une réflexion d’ordre général (principe de la dissertation) vous ne devez pas substituer une étude de texte

un sujet est posé : vous devez bien l'analyser 
puis yrépondre de manière organisée et réfléchie (ce qui suppose plan, parties et sous-parties)

pour y répondre, vous devez utiliser des avec arguments et des exemples
pris dans les textes du corpus, les textes que vous avez étudiés en classe, dans votre culture personnelle et les oeuvres que vous connaissez -si elles sont en rapport avec l’objet d’étude concerné

ex. : ne traitez pas du roman inextenso si vous avez une dissert’ qui ne porte que sur le théâtre (!)

un exercice très « carré », extrêmement rigoureux

●principe de base : une discussion dialectique, qui pèse le pour et le contre d'un problème

une dissertation de français = une démonstration, une réponse à une question

II SUR LA COPIE

1)Introduction : en 5 étapes

a) amorce générale liée à l'objet d'étude

b)présenter le sujet : que faire de la citation (ou de la question) ?

Si citation/question courte: la recopier entièrement, puis l'analyser

Si citation/question longue : maladroit de la recopier entièrement (remplissage), la « saucissonner » tout en l'analysant
il faut sélectionner les mots-clés

c) analyser le sujet : voir ce qui pose problème dans le sujet (quels sont les termes qui ne vontpas ensemble ?)
réflexion sur les termes clés du sujet

d) problématique : reformule le sujet

principe de base: le libellé du sujet, tel qu'il a été donné et formulé, n'est jamais la problématique, il ne doit pas être pris comme problématique
(sinon, signifie que vous n'avez pas analysé le sujet... !)
la problématique ne doit pas surgir de nulle part: elle doit être logiquement annoncée parce qui précède immédiatement

e) annonce du plan

attention :
- éviter les introductions monoblocs = 2 ou 3 alinéas
- ne pas oublier d'analyser le sujet

2)Développement

comme dans le commentaire
(attention : le devoir est entièrement rédigé)

I 1) 2)
II 1) 2) au minimum

3)Conclusion : en 2 étapes, voire 1

a) récapitulation: réponse à la problématique posée en intro (boucle ledevoir)

b) ouverture (éventuellement)
ouverture peut être littéraire, philosophique, historique, tant qu'elle est justifiée et pertinente

NB : éviter de terminer par un autre sujet de dissert (artificiel)

●pendant la rédaction, au propre

- bien écrire : correctement (grammaire !) et lisiblement
- aérer la copie
- se relire

III AU BROUILLON

1)la réflexion sur le sujetidentifier l'objet d'étude (roman, théâtre, poésie, convaincre...)
faire attention aux objets d’étude croisés

ex. : la poésie engagée
(objets d’étude : poésie et convaincre, persuader...)

il existe deux grands types de sujet

a) sujet analytique (rare)
faire attention à la formule : « vous direz pourquoi, vous analyserez, vous montrerez... »

d’une manière générale, si l’on y regarde bien,le plan est souvent formulé dans le sujet

ex : « On a pu dire que le théâtre était, parmi les genres littéraires, le plus conventionnel. Après avoir précisé quelles sont les conventions essentielles que le théâtre impose, vous chercherez les raisons pour lesquelles, selon vous, le spectateur se soumet volontiers à ces conventions et accepte sur scène les fantaisies les plus débridées qu’il...
tracking img