Mettre en place un tableau de bord pour piloter la strategie de la marque sur internet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 79 (19667 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
METTRE EN PLACE UN TABLEAU DE BORD POUR PILOTER LA STRATEGIE DE LA MARQUE SUR INTERNET

Mémoire de fin d’études de marketing et communication Par : Jean Dubearnes Rédigé sous la direction de : Frédéric Dosquet Juin 2008

INSEEC Bordeaux – Jean Dubearnes

Page | 2

INSEEC Bordeaux – Jean Dubearnes

METTRE EN PLACE UN TABLEAU DE BORD POUR PILOTER LA STRATEGIE DE LA MARQUE SUR INTERNETMémoire de fin d’études de marketing et communication Par : Jean Dubearnes Rédigé sous la direction de : Frédéric Dosquet Juin 2008
Mémoire rédigé dans le cadre d’un stage de fin d’études réalisé dans la société Systonic Systonic, L’Agence Internet 4, rue Eugène Chevreul 33400 PESSAC 05 57 26 44 44

Page | 3

INSEEC Bordeaux – Jean Dubearnes

REMERCIEMENTS

Je souhaite sincèrementremercier : Frédéric Dosquet, Directeur de mémoire, qui a été très enthousiaste sur le choix de mon sujet et a su me guider dans la délicate phase de recherche documentaire. Benoît Hyronde, Directeur de l’agence Systonic, qui m’a tout de suite fait confiance et m’a beaucoup appris sur l’univers des agences et les techniques de la communication en ligne. Laurence Dardenne, Ingénieur CommercialeSystonic, qui m’a intégré sur les projets commerciaux de l’agence et permis de découvrir les appels d’offres et les propositions d’avant-vente. Antoine Pasqualini, Guillaume Peyramaure et Hervé Bordenave, chefs de projets Systonic, qui m’ont beaucoup appris sur la gestion de projets et les relations avec les clients. Jennifer Ogor, Vincent Barreau et Vincent Kosiada, stagiaires chez Systonic, que jeremercie pour leur bonne humeur et les échanges de compétences. Tous les autres salariés Systonic et Dolist, pour leur accueil chaleureux et leur aide précieuse.

Page | 4

INSEEC Bordeaux – Jean Dubearnes

POUR UNE MEILLEURE LECTURE

-

Lorsque le terme « consommateur » est mentionné, il s’agit des consommateurs au sens large. C'est-à-dire qu’ils ne sont pas forcément consommateurs de lamarque étudiée. Lorsqu’il s’agit de consommateurs spécifiques à celle-ci, cette appartenance est précisée. Lorsqu’il est question de « produit », il ne s’agit pas seulement d’un produit au sens strict. Il peut s’agir d’un produit ou d’un service. Le mémoire est légèrement plus long que ce qui était demandé. En effet, il comporte des schémas assez volumineux. Ceux-ci auraient pu être placés enannexe, mais ils permettent d’illustrer mes propos et leur absence aurait été préjudiciable à la pédagogie de certaines parties. Pour aller plus loin, je vous conseille tout d’abord la bibliographie, qui présente des ouvrages spécialisés sur certains thèmes que je n’ai pas pu approfondir dans ce mémoire. Je vous invite également à consulter mon blog personnel : www.blogintroduction.fr sur lequel jedonne mes idées et opinions sur la marque et sa présence sur Internet entre autres sujets. Certains mots techniques sont expliqués dans le glossaire. Ils sont marqués à l’aide du symbole « * ».

-

-

-

-

Page | 5

INSEEC Bordeaux – Jean Dubearnes

SOMMAIRE

INTRODUCTION................................................................................................................................. 7

I.

COMMENT MESURER LA MARQUE SUR INTERNET ? .................................................. 10

I.1. La célébrité ...............................................................................................................................................11 I.1.A. Visibilité.................................................................................................................................................... 11 I.1.B. Notoriété .................................................................................................................................................. 12 I.2. L'image de marque ...................................................................................................................................13 I.2.A. Les...
tracking img