Meurtre.fm

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5159 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Meurtre.fm

23H45. Dans quinze minutes, prise d’antenne. Amanda vérifia une nouvelle fois qu’il ne manquait aucune fiche dans sa sacoche en cuir, ornée d’une petite perle blanche située au milieu de la boucle. Si le blizzard du soir venu droit du Canada, ne lui soufflait nullement l’envie de sortir de son monospace confortable, dont l’air conditionné l’avait déjà habituée à la bonne chaleurd’une automobile, la jeune animatrice se tapotait déjà les lèvres en pensant au nespresso qu’elle allait savourer, avant d’entamer son talk-show de deux heures. En compagnie de sa collègue Patricia, Amanda Lilly allait faire chauffer les ondes dans « la nuit vous appartient », une émission tout ce qu’il y’avait de plus nocturne.
En dépit des rudes conditions climatiques qui touchaient New-Yorkdepuis plusieurs semaines, les deux femmes redoutaient que des protestataires se soient installés devant le siège des studios de la radio. Reniant leur courage et la légitimité de leur cause et de leurs convictions, Amanda méprisait d’avance ces fouteurs de trouble, ces vulgaires manifestants qui se félicitaient d’un esprit social en faisant de leurs pancartes en bois, un pouvoir et une armedestructrices et influençables envers l’opinion publique. Ce n’était pas le concept de l’émission qui dérangeait tant les parents de ces jeunes auditeurs, mais plutôt l’extrémité dans laquelle les deux jeunes animatrices souhaitaient le pousser. Certes, elles admettaient volontiers le côté vicieux de leur talk-show et d’ailleurs elles prenaient cette remarque pour un compliment. Leur marque de fabriqueétait de toujours évoquer des sujets tabous, ou alors des sujets que personne n’aurait à l’idée de lancer. L’heure d’écoute était limitée la tranche horaire se fixait à 0H00 - 2H00, et les 15-25 ans représentaient 75% de leurs auditeurs. Mais pour Amanda et Patricia, il n’était pas question de renoncer aux autres auditeurs, dont l’âge dépassait la soixantaine pour les plus vieux.

A 1kilomètre d’arriver aux studios, Amanda s’imaginait la nature des échanges de ce soir, dont le thème était les snuffmovies: réalité marketing ou simple légende fantasmatique ? Telle était la question pour ce 22 décembre, qui était la dernière de l’année. « On » disait que les films d’exploitation existaient et que les rares actrices (ou plus rarement acteurs) qui acceptaient de subir toutes sévices avantde se faire tuer, le faisaient à des fins maternelles, afin que leurs enfants puissent subvenir à leurs besoins. « On » racontait également que les victimes de ces longs-métrages n’étaient guère informées du scénario final, voire ignoraient même qu’elles étaient filmées, et que cela facilitait l’attirance d’un public voyeuriste.
Si le cinéma asiatique était pointé du doigt concernant cettesupposée face du septième art, les snuffmovies auraient commencé à faire parler d’eux dans les années soixante-dix, l’apogée des films de cannibalisme. En 1980, le film italo-colombien « Cannibal Holocaust » avait suscité un gigantesque scandale, nourri d’une scène d’empalement dégoûtamment réaliste. Par la suite, le réalisateur du film Ruggero Deodato dut prouver que tous les acteurs et actricesétaient encore en vie, ce qui était le cas. Alors qu’aujourd’hui, une nouvelle année se profilait, qu’en était-il de ces films à l’esprit très cru, dont personne n’avait réussi à démontrer l’existence ? En deux heures, Amanda et Patricia auront une énième fois, l’occasion de faire parler d’elles, et de leur polémique émission. Pourtant ce soir-là, c’était pour autre chose que des dizaines de gens setenaient mobiles, devant les studios de « la nuit vous appartient ». Amanda en eut la confirmation par son chauffeur, et par Patricia:
-Miss Lally… votre collègue au téléphone.
-Mettez le haut-parleur.
Tout en restant vigilent sur les derniers hectomètres à parcourir, compte-tenu de l’état des routes et de la météo, l’homme ajusta le bouton « phone » installé sur le véhicule hybride,...
tracking img