Michel tournier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1463 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Michel Tournier
[pic]
Michel Tournier est né en 1924 à paris. Il a lui-même prédit sa mort pour l'an 2000 (il aura alors atteint l'âge où son père et son grand-père sont morts) dans Nécrologie d'un écrivain, fragment de son livre Petites proses. Il n'est venu à la littérature que bien tard, à quarante-trois ans avec Vendredi ou les limbes du Pacifique qui lui a valu le grand prix du roman del'Académie française. Le roi des aulnes lui a valu, pour sa part, le prix de l'Académie Goncourt dont il fait maintenant partie. A ce jour, il compte les œuvres suivantes:
• Vendredi ou les limbes du Pacifique
• Le roi des aulnes
• Les météores
• Le vent paraclet
• Le coq de Bruyère
• Gaspard, Melchior & Balthazar
• Gilles & Jeanne
• La goutte d'or
• Lemédianoche amoureux
• Petites proses
• Vues de dos
• Le vagabond immobile
• Vendredi ou la vie sauvage
• Pierrot ou les secrets de la nuit
• Barbedor
• L'aire du muguet
• Les rois mages
• Que ma joie demeure
• Les contes du médianoche
• Le Tabor et le Sinaï
• Rêves
• Miroirs
• Morts et résurrections de Dieter Appelt
• Desclefs et des serrures
• Le vol du vampire
• Le miroir des idées
• La pied de la lettre
Son cheminement
   Il est issu d'une famille chrétienne et a fait de sa religion une partie importante de sa vie. A seize ans il s'est intéressé à la philosophie et s'y est lancé à pieds joints. Il s'est surtout intéressé aux philosophes allemands. Jusqu'à vingt-cinq ans il explorera le domaine,mais suite à un échec total de ses examens, il décide de laisser tomber son orientation philosophique. Il conserve tout de même la philosophie comme base de sa vie, mais veut y joindre quelque chose qui lui permettrait de mieux l'exploiter. C'est là qu'il s'intéresse à la littérature. Mais avant de se lancer dans l'écriture même, il sera journaliste, autant à la télévision qu'à la radio. Il signerason premier roman en 1967, soit Vendredi ou les limbes du Pacifique. Il devra attendre trois ans avant de publier Le roi des aulnes qui lui vaudra le prix Goncourt. Deux ans plus tard il sera élu membre de cette même académie et continuera d'écrire.
Ses idées
   Michel Tournier aime exploiter, à travers ses œuvres, les grands mythes de l'humanité. On peut penser au mythe de Robinson Crusoé dansVendredi ou les limbes du Pacifique, à celui des rois mages dans Gaspard, Melchior & Balthazar, à celui de l'ogre dans Le roi des aulnes ou bien à celui de la gémellité dans Les météores. Tournier considère que ses œuvres les meilleures sont ses plus courtes, entre autres Amandine ou les deux jardins et Pierrot ou les secrets de la nuit. Pour lui, Le roi des aulnes est son échec, malgrél'obtention du prix Goncourt, car c'est une œuvre qu'il n'a pu destiner à un jeune public. Pour qu'il puisse satisfaire son désir d'écrivain, il doit créer des œuvres qui plairont et aux jeunes, et aux adultes. Ce qui explique pourquoi il a voulu réécrire Vendredi ou les limbes du Pacifique en la version de Vendredi ou la vie sauvage.

Son travail
   Lorsqu'il parle de son travail, Michel Tournier ditqu'il s'agit malheureusement d'un travail solitaire, qu'il s'agit avant tout d'une expérience de lecture à partir de laquelle on exploite certains thèmes où on s'y approprie quelques idées. Pour ce travail, Tournier aime voyager afin d'aller mieux connaître les régions et les endroits dont il veut parler. Il veut en avoir une expérience tactile. C'est pour cette raison qu'il a du effectuer un tourdu monde en deux ans et demi afin d'écrire Les météores.
   Michel Tournier écrit à la main, avec un Mont-Blanc qu'il trempe dans l'encre. L'odeur de l'encre l'inspire et il en a besoin pour écrire. Lorsqu'il parvient au troisième tiers de son labeur, il entame son tapuscrit. Cela lui permet bien souvent de terminer son œuvre en faisant un lien avec le début qu'il est en train de taper. On n'a...
tracking img