Micro finance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1662 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Institutions de Micro-Finance dans le monde
IMF au Bengladesh : La Grameen Bank
Présentation : La Grameen Bank ("grameen" signifie village) est une banque spécialisée dans le microcrédit. Elle a été créée officiellement en 1983 par Muhammad Yunus au Bangladesh. Elle dispose de près de 1400 succursales et travaille dans plus de 50 000 villages. Depuis sa création, elle adéboursé 4,69 milliards de dollars de prêts et affiche des taux de remboursement de près de 99 %.
L'organisation et son fondateur ont été récompensé du Prix Nobel de la paix en 2006. Ole Danbolt Mjoes (président du comité Nobel) a dit qu'_« Une paix durable ne peut pas être obtenue sans qu’une partie importante de la population trouve les moyens de sortir de la pauvreté »_ et « le microcréditest l’un de ces moyens ».
Histoire : Le fondateur de la banque est M.Muhammad Yunus docteur en économie de l'université de Vanderbilt University aux États-Unis. L'idée lui est venue durant une terrible famine au Bangladesh en 1974. Le prêt accordé de 27$ (sans les risques des "prêteurs sur gage") à un groupe de 42 familles leur à permis de créer de menus objets à vendre. Yunus croyaitque proposer de tels prêts disponibles à grande échelle pouvait améliorer la condition de pauvreté du monde rural Bengladesh.
La Grameen Bank (littéralement, "Banque des Villages") est née des idées de Muhammad Yunus. La banque commença comme projet de recherche de Yunus associé au "Projets Economiques et Ruraux" de l'université du Bangladesh de Chittagong, et ce afin de tester sa méthode decrédit et de services bancaires proposés aux zone rurales pauvres. En 1976, le village de Jobra et d'autres villages avoisinants l'université de Chittagong furent les premiers à profiter des services de la Grameen Banque. La banque fut un immense succès et le projet, avec l'aide du gouvernement fut étendu en 1979 au district de Tangail. Le succès de la banque continua et se répandit à d'autresdistricts du Bangladesh, en 1983 elle fut transformée en banque indépendante par le gouvernement du Bangladesh.
La banque continue aujourd'hui de s'accroître à travers le pays, et continue de proposer de petits prêts aux pauvres des zones rurales. Mi-2006, la banque a plus de 2100 agences. Son succès à inspiré des projets similaires à travers le monde.
Quelques Chiffres : Quelque chosed'assez inhabituel concernant la Grameen Bank est qu'elle est détenue par les emprunteurs pauvres eux mêmes, la plupart d'entre eux sont des femmes. La banque est détenue à 94% par des emprunteurs et 6% par le gouvernement du Bangladesh.
La banque a eu une croissance importante entre 2003 et 2007, en octobre 2007 elle décompte 7.34 millions d'emprunteurs dont 97% sont des femmes. Le nombred'emprunteur a plus que doublé depuis 2003, à cette période, elle ne comptait que 3.12 millions de membres. Une croissance similaire peut être observée quant au nombre de villages couverts. En octobre 2007, la banque comptait 24703 employés, avec 2468 antennes couvrant 80257 villages, rapporté à 43681 villages en 2003. Depuis sa création la banque a accordé 347.75 Milliards de Tk de prêts, (4.3 Milliardsd'euros ) Dont, 313.11 Milliards de Tk (3.9 milliard d'euros) ont été remboursés. La banque se réclame d'un taux de recouvrement de 98.35%, comparé aux 95% de recouvrement en 1998. Cependant, plusieurs critiques remettent en doute la valeur annoncée ainsi que la méthode de calcul utilisée par la Grameen Bank pour arriver à ce chiffre.
IMF dans le Sud : L’ALDEFI (Alliance pour ledéveloppement contre la pauvreté par la Finance) Présentation : ALDEFI est une ONG française créée en 2002. Elle est le relais français du microcrédit dans plusieurs pays. Elle a pour but de participer à lutter contre la pauvreté par la micro-finance et l’incitation au développement touristique durable en milieux défavorisés.
A travers des prêts de 100 € en moyenne
Sur une...
tracking img