Microbiiologie des eaux : rapport

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2072 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Microbiologie
Rapport de synthèse
Travaux pratiques sur la recherche de contamination fécale dans les eaux de surface

1. Objectif et buts
L’objectif de cette manipulation est de pouvoir déterminer le(s) risque(s) de contamination dans les eaux rejetées dans la ville d’Arlon. Pour se faire, nous analysons différents prélèvements de la rivière de la Semois afin de mener une expertiserelative à la qualité bactériologique de ces eaux. Les échantillons sont prélevés sur 6 sites différents, chacun des sites ayant deux sources de prélèvement distinctes. Les prélèvements d’eaux seront mis en culture par différentes méthodes et les résultats obtenus seront comparés d’une part entre eux pour refléter les différences bactériologiques d’un site à l’autre, et d’autre part à la législationréférée pour la Région Wallonne. Un graphique sera effectué afin de visualiser aisément les différents risques de contamination par rapport aux différents sites de prélèvement.
Les contrôles de la qualité des eaux portent d'abord sur la recherche des microorganismes, surtout les bactéries et les virus, susceptibles d'affecter la santé de l'homme, ses ressources, ses animaux ou ses cultures. Les eauxdestinées à l'alimentation humaine, mais aussi celles qui sont destinées à l'alimentation animale, à l'arrosage des légumes et des fruits, à la baignade et à un grand nombre d'autres usages doivent être exemptes de tout organisme pathogène ou opportuniste susceptible de provoquer des troubles de la santé chez ceux qui les consommeraient ou les utiliseraient. Cependant, la recherche des germespathogènes ou opportunistes se heurte à un certain nombre de difficultés parmi lesquelles l'impossibilité ou la grande difficulté de recherche et de caractérisation d'un certain nombre de germes (Salmonella, Shigella, Gardia, Campylobacter, Vibrio, virus de l'hépatite A, virus de la poliomyélite, rotavirus, etc.), le coût des analyses, voire leur absence de signification dans le domaine de laprévention vis-à-vis des contaminations (présence aléatoire, irrégulière, trop dépendante de conditions environnementales peu maîtrisées ou connues ou de traitements etc.)
Il se trouve que la plupart des germes pathogènes présents dans les eaux avaient un habitat fécal. C'est la raison pour laquelle, dans les normes de contrôle, on a retenu la recherche des germes témoins de contamination ou de pollutionfécale. Ce sont des germes banals, vivant préférentiellement dans les intestins des animaux et des hommes, faciles à mettre en évidence.

On admet généralement que si on trouve ces germes témoins de contamination en nombre suffisant dans un milieu, c'est que ce milieu a été, à un moment ou à un autre, pollué par des déjections et des excréments d'origine animale. On admet également que, dèslors, la probabilité que ces matières fécales polluantes aient pu abriter des germes pathogènes de même origine est importante. Dans le cas où on ne trouverait pas de germes témoins ou tests de pollution fécale, on admet que, soit il n'y a pas eu de contamination, soit que l'abattement naturel au cours du temps des germes banals s'est accompagnée d'un même abattement des germes pathogènes.
Danscette manipulation, nous rechercherons principalement deux types de germes responsables de contamination fécale : Streptocoques fécaux (faecalis, faecium…) et Escherichia coli. Nous retiendrons les numérotations de ces différents germes mais aussi les variations observées entre les différentes sources de prélèvement (augmentation brusque signalant l’altération de la qualité microbiologique du milieu)2. Description des sites et méthode de travail
Mode opératoire
Pour chacun des sites, nous effectuons deux prélèvements afin de ne pas se baser que sur un seul prélèvement par site. L’eau est prélevée à l’aide d’un sceau, préalablement conditionné avec cette même eau, et est introduite dans un flacon numéroté, qui lui aussi a été conditionné avec l’eau de prélèvement. Tous les flacons...
tracking img