Microfinance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1273 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Problèmes économiques
No 2.928
18 juillet 2007

DOSSIER : La microfinance : un outil de lutte contre la pauvreté
Plein feu sur la microfinance !
Regards économiques
Valérie de Briey
2005 a été consacrée par les Nations unies " Année internationale du microcrédit ". Cette décision fut des plus logiques car le microcrédit s'impose désormais en effet comme l'instrument privilégié de la luttecontre l'exclusion bancaire et la pauvreté. En parallèle du système bancaire formel, un secteur financier semi-formel a émergé. Au sein de celui-ci, les institutions de microfinance (IMF), légalement reconnues mais ne faisant pas l'objet d'une régulation, offrent aux populations qui sont dans l'impossibilité de réunir les conditions indispensables à l'octroi d'un prêt, des services financiers debase (épargne, crédit, assurance, transferts de fonds, etc.). L'auteur explique ici comment une telle offre est rendue possible dans un secteur où l'absence de garantie financière et l'asymétrie d'information sont les principaux obstacles au bon fonctionnement des activités bancaires...

Muhammad Yunus, père du microcrédit, honoré par le prix Nobel de la paix
Revue d'économie politique
MichelLelart
La Banque de Suède a attribué en 2006, dix ans après le premier sommet du microcrédit à Washington, le prix Nobel de la paix à Muhammad Yunus fondateur, il y a trente ans, de la Grameen Bank au Bangladesh. La Banque centrale suédoise a montré par ce geste hautement symbolique tout l'intérêt qu'elle porte aujourd'hui à la finance solidaire. L'établissement créé par M. Yunus est désormaisune institution de microfinance de dimension internationale puisqu'elle est implantée dans 60 pays d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine et répond à la demande de 7 millions de clients auxquels elle a, depuis sa création, prêté 6 milliards de dollars. Les impayés s'élevant à 1 % seulement, la Grameen Bank - " la Banque du village " - est considérée comme un succès relaté par l'auteur qui rappelletoutefois que les études ayant pour objet d'évaluer les effets du microcrédit restent contradictoires.

Le développement du microcrédit encouragé dans l'Union européenne
Finance et bien commun
Maria Nowak
Depuis le début des années 1980, époque à laquelle le microcrédit a fait son apparition dans les pays industrialisés, celui-ci s'est rapidement développé en Europe de l'Ouest et plusrécemment en Europe centrale et orientale. Son expansion (+ 67 % par an en moyenne) a bénéficié de conditions favorables : notamment le nombre important de très petites entreprises (TPE) et la persistance d'un chômage de masse. Mais en Europe, plus que dans les pays en développement où les secteurs bancaire et financier n'ont pas encore atteint un fort degré de sophistication, les institutions demicrofinance (IMF) aspirent, avec l'aide de l'Union européenne, à poursuivre le même objectif que les établissements bancaires traditionnels qui leur servent d'exemple, à savoir la rentabilité financière.

La microfinance et le " Consensus de Washington "
Challenge
Patrice Flynn
L'accroissement de la dette des pays en développement (PED) et l'insolvabilité de certains d'entre eux ont rendudifficiles les relations financières entre leurs gouvernements et les détenteurs de capitaux originaires des pays riches. Encouragés par les organisations internationales, ces derniers ont alors décidé de proposer directement leurs services de microfinance aux populations du Sud, et particulièrement aux plus pauvres, notamment l'ouverture de comptes épargne permettant la réinjection dans le systèmebancaire du " capital mort ", et des services de transferts de fonds, censés faciliter la transaction de centaines de milliards de dollars envoyés chaque année par les émigrés à leurs familles. Ce qui semble être, pour certains, les symptômes d'une démocratisation de la finance consistant à étendre au Sud les mêmes droits et services qu'au Nord, est en fait, pour l'auteur, une occasion pour les...
tracking img