Migrations, environnement et changements climatiques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1268 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Migrations, environnement et changements climatiques

Hausse du niveau de la mer, intensité accrue des catastrophes naturelles, raréfaction des ressources d’eau potable, désertification, sécheresses sont entre autre les conséquences prévues des changements climatiques. Les changements climatiques et les multiples catastrophes qu’ils engendrent entrainent de multiples conséquences notamment surle plan humain

L’environnement a toujours été un facteur important des migrations et de tout temps, les mouvements de personnes ont été occasionnés par les conditions environnementales. Aujourd’hui, la problématique du changement climatique et l’une de ses conséquences majeures, les migrations climatiques une place grandissante au sein des agendas politiques internationaux. Déjà en 1990, leGroupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a fait le constat que l’impact le plus marqué de l’évolution du climat pourrait être ressenti au niveau des migrations humaines avec le déplacement de millions de personnes sous l’effet de l’érosion côtière, de l’inondation des côtes et de la perturbation de l’agriculture.
* Qu’entend t-on par migrantsenvironnementaux/climatiques
La définition des « migrants environnementaux est une tache ardue. En effet, il n’est pas évident d’isoler les facteurs environnementaux des autres facteurs susceptibles d’être à l’origine de flux migratoires. Particulièrement, en matière de changements climatiques, il est difficile de faire la part entre le rôle joué par les effets du changement climatique et la dégradation del’environnement avec d’autres facteurs économiques sociaux ou politiques qui influent sur la décision de migrer. Ainsi, dans certains cas, les changements environnementaux peuvent être directement à l’origine de ces flux mais dans d’autres (beaucoup plus nombreux) ces liens subissent l’influence d’autres facteurs importants qui peuvent être sociaux, économiques ou politiques. Afin de cerner l’ampleur et lacomplexité de ce phénomène, l’OIM a proposé un définition de travaille selon laquelle « les migrants environnementaux sont des personnes ou groupes de personnes qui, essentiellement pour des raisons liées à un changement environnemental soudain ou progressif influant négativement sur leur vie ou leurs conditions de vie, sont contraintes de quitter leur foyer ou le quittent, temporairement oudéfinitivement et qui de ce fait, se déplacent à l’intérieur de leur pays ou en sorte »
* Les prévisions de victimes.
Les prévisions entourant le phénomène des migrations climatiques sont très alarmantes. Les études menées jusque là ne permettent pas d’avoir des chiffres exacts. Au milieu des années 1990, une large place a été faite à l’annonce selon laquelle jusqu’à 25 millions avaient étéforcées de quitter leurs foyers et leurs terres sous l’effet, de graves événements écologiques de différentes natures tels que les pollutions, dégradations des sols, sécheresses et catastrophes naturelles. Des diverses analyses effectuées, les flux de migrants climatiques (encore appelés « refugiés du climat ») avoisineront les 200 millions de personnes d’ici à 2050. Pour le mettre en perspective, unpersonne sur 45 dans le monde aura été déplacée par le changement du climat. D’autres statistiques par contre tablent sur environ un milliard de migrants climatique dans la même période.
* Les scenarios de déplacement
Les effets humains des changements climatiques n’ont pas reçu une très grande attention. On peut à titre illustratif retenir que les changements climatiques auront desincidences sur le plan sécuritaire et sur les moyens d’existence des populations. Par exemple, le nombre de catastrophes naturelles enregistrées est passé de 200 à 400 et 90% d’entre elles sont liées au climat. On prévoit que la hausse des températures, la dégradation continue des sols, la désertification vont entrainer une baisse progressive des récoltes, un anéantissement des moyens d’existence et...
tracking img