Minimalisme chez toussaint

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 36 (8799 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Alexis ADALLA

Dissertation

Le Mininimalisme chez Toussaint

Sommersemester 2006-2007
Séminaire : Toussaint
Professeur : Prof. Schneider
Freie Universität Berlin
« Ne pas écrire est au moins aussi important qu’écrire ». Cette phrase issue de la « Télévision », roman de Jean Philippe Toussaint, illustre parfaitement la nature du minimalisme. Ne pas écrire, c’est-à-dire moins écrire, defaçon concise pour exprimer plus et mettre en valeur. Un linguiste irlandais Declan Kebert l’exprime en des termes approchés :
«  Moins on parle, mieux on en parle. C’est la somptuosité du minimalisme ».
Mais qu’est-ce que le minimalisme littéraire, comment se caractérise-t-il ? Nous nous poserons la question s’il existe un lien entre le minimalisme des Beaux-arts et le minimalisme littéraire,dans quel contexte et en réaction à quels courants artistiques, les deux types de minimalisme sont apparus. L’un s’est développé dans les années soixante, l’autre dans les années quatre vingt. On ne peut définir véritablement un courant ou une école littéraire dans les années quatre vingt, le paysage littéraire se compose d’un grand nombre de territoire aux frontières perméables. Pourtant certainescaractéristiques pour un groupe d’écrivain est à identifier. La caractéristique centrale de leur écriture est l’épurement, qui s’inscrit dans une tradition antérieure, inaugurée par Beckett Nous essaierons de montrer que Toussaint est un auteur, qui s’inscrit dans ce mouvement minimaliste, de renouveau de Minuit et nous définirons les caractéristiques de son écriture. Dans une première partie,nous présenterons l’art minimal dans son contexte et la naissance de la littérature minimaliste, puis dans une seconde partie, nous analyserons les différents caractères de l’art minimaliste que l’on peu trouver chez les auteurs de minuit, et retrouver chez Toussaint, qu’on peut alors légitimement qualifier de minimaliste.

I) Aux origines du minimalisme :

A) le minimalisme dansles beaux arts.

L’art minimal apparaît aux Etats-Unis dans les années 60. Il a pu être qualifié de « non sculptural sculpture », « primary structures », de « cool art », ou de « ABC art », tel que le dénomme Barbara Rose, une critique d’art minimaliste. Le minimal art s’oppose au romantisme, mais surtout apparaît en opposition à l’expressionisme abstrait.
Les principaux minimalistes dansles arts plastiques, selon Barbara Rose sont Darby, Bannard, Larry Zox Robert Huot, Lyman Kipp, Richard Tuttle, Jan Evans Ronald Bladen and Anne Truitt, pour ceux se rapprochant de Malevitch, précurseur du minimal art avec Duchamp. Richard Artschwager and Andy Warhol se rapprochent eux plus de ce dernier. D’autres sont classés comme intermédiaires par Barbara Rose, tels que Robert Moris, DonaldJudd, Carl Andre and Dan Flavin. Ces différents artistes plus que d’avoir un style commun, ont plutôt une sensibilité commune (ils ont d'ailleurs sensiblement le même âge). Ce sont des artistes qui ont refusé la peinture, ils sont tournés plutôt vers le modèle des abstractions chromatiques, comme celles de Newman.
Ces artistes s'évertuent à supprimer le contenu de leurs œuvres, mais le simpledéni de contenu constitue le contenu lui-même de l’œuvre. Le contenu de l’œuvre serait juste sa description : l'œuvre est faite de tel matériau, elle mesure telle longueur, elle est peinte de telle couleur et ainsi, le manque d’interprétabilité et d’intention de l’artiste ferait alors son intérêt. En conséquence, c’est un sentiment de frustration, de déception qui peut saisir le spectateur.Barbara Rose dans son essai « ABC Art » [1] s’attache à rechercher la sensibilité des minimalistes, elle remarque des similitudes entre les œuvres d’artistes ayant pourtant composé indépendamment C'est le cas par exemple du motif rectangle large blanc ou de lumière coloré dans un cadre coloré, type d’œuvre, inspiré du « Black square on Wight » de Malevitch. Ainsi de la même façon trois sculpteurs :...
tracking img