Mise en ouvre de la demarche biosecurite au laboratoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3665 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE

INTRODUCTION


CHAPITRE I : GENERALITES

I-PRESENTATION DU LABORATOIRE

II-ASPECTS REGLEMENTAIRES DE LA PREVENTION DES RISQUES

CHAPITRE II : MISE EN PLACE DU SYSTEME DE GESTION EHS


I-LES ETAPES DE LA MISE ENPLACE DU SYSTEME

1- Engagement de la direction:
2- Désignation du responsable HSE:
3- Sensibilisation au HSE de tout le personnel
4- Diagnostic (y compris la démarche d’évaluation des risques)
5-Établissement du plan d'action d'après les constats du diagnostic
6-Mise en œuvre et fonctionnement du système
7-Evaluation-suivi et actions correctives
8- Revue de direction
II -COMMENTAIRESCONCLUSION

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES
ANNEXES


GLOSSAIRES

Agents biologiques : Micro-organismes, y compris les micro-organismes génétiquement modifiés, les cultures cellulaires et les endoparasites humains qui sont susceptibles de provoquer une infection, une allergie ouune intoxication

Accident : Événement ou chaîne d’événements non intentionnels et fortuits provoquant des dommages.
Accident avec exposition au sang (AES) : Tout contact avec du sang ou un liquide biologique contenant du sang et comportant soit une effraction cutanée (piqûre, coupure) soit une projection sur une muqueuse (oeil) ou sur une peau lésée.

Aérosol : Dispersion de particulessolides ou liquides dans un milieu gazeux (généralement l’air).

Asepsie : Ensemble des mesures propres à empêcher tout apport exogène de micro-organismes ou de virus.

Antisepsie : Pour le Comité européen de normalisation CEN/TC 216, le terme d’antisepsie devrait être réservé au cas où l’opération est destinée au traitement d’une infection constituée, le terme de désinfection désignant uneopération visant à prévenir une infection. On parle ainsi de la désinfection de la peau saine, de désinfection des mains mais d’antisepsie de la plaie.

Antiseptique : Produit ou procédé utilisé pour l’antisepsie dans des conditions définies. Si le produit ou le procédé est sélectif, ceci doit être précisé. Ainsi un antiseptique ayant une action limitée aux champignons est désigné par : « antiseptique àaction fongicide ». (Afnor NF T 72-101).

Biocontamination : Processus entraînant la présence de micro-organismes pathogènes ou potentiellement pathogènes sur les surfaces inertes ou les personnes.

Bionettoyage : Procédé de nettoyage, applicable dans les zones à risque infectieux, destiné à réduire momentanément la biocontamination d’une surface

Confinement : Action visant à maintenir unagent biologique ou une autre entité à l’intérieur d’un espace déterminé.

Danger 1 : « Propriété intrinsèque d’une substance dangereuse ou d’une situation physique de pouvoir provoquer des dommages pour la santé humaine et/ou l’environnement » (d’après la circulaire Seveso).
2- « Source ou situation pouvant nuire par blessure ou atteinte à la santé, dommage à la propriété et àl’environnement du lieu de travail ou une combinaison de ces éléments» (OHSAS 18001).
C’est donc une situation de menace, de péril, qui menace ou compromet la sûreté.

Échantillon biologique : Échantillon obtenu par recueil ou acte de prélèvement et sur lequel vont être effectuées une ou plusieurs analyses de biologie médicale.

Événement indésirable : Événement ne devant pas se produire ou avec uneprobabilité peu élevée au regard des objectifs de sûreté de fonctionnement.

Micro-organisme : Entité microbiologique, cellulaire ou non, capable de se reproduire ou de transférer du matériel génétique.

Niveau de sécurité biologique (NSB) : Niveau de prévention et de confinement à mettre en œuvre dans les établissements dans lesquels les travailleurs sont susceptibles d’être exposés à des...
tracking img