Mise en place de la situation andromaque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (710 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire composé :
La mise en place de la situation.

Tout d’abord, l’auteur présente dans la première réplique (vers 1 à 8) le cadre et les personnages. Racine nous suggère un début in médiasres avec une phrase affirmative « oui » ou l’on voit deux hommes discuter. Au lieu de commencer par nous présenter les personnages l’auteur préfère d’abord nous présenter leurs liens. On voit queles personnages sont de très bons amis dans le vers 1 « un ami si fidèle » ou ici l’adjectif « fidèle » est renforcé par l’adverbe d’intensité « si ». C’est seulement au sixième vers que nous apprenonsles noms des personnages grâce à l’emploi de la troisième personne « Pylade aux yeux d’Oreste » a la place des pronoms personnels et qui aide le spectateur à se situer par rapports aux personnages.L’auteur nous révèle le cadre de la pièce « la cour de Pyrrhus » au denier vers de la réplique. Ainsi, l’auteur présente le cadre et les personnages dans un ordre qui n’est pas très banale.
Ensuite,Jean Racine introduit dans son œuvre les faits passés qui aidera le spectateur à comprendre la suite de l’histoire qui se passe juste après la guerre de Troie. On apprend ici qu’Oreste et Pylades’étaient perdus et qu’ils ne s’étaient pas vus depuis six mois par les vers 1et 7 « je retrouve » et « plus de six mois que je t’avais perdu » car ils étaient faire la guerre a Troie et a son retour Pylade aété retardé par une tempête (vers 11 « fureur des eaux », vers 12 « écarta nos vaisseaux »). On apprend également que Pyrrhus, roi d’Epire ramène avec lui Andromaque, la veuve d’Hector dont il est tombéamoureux (vers 108 et 109 «  Pour la veuve d’Hector ses feux ont éclaté : Il l’aime »). Andromaque réussit par la ruse à ramener son fils Astyanax avec elle et c’est cela qu’Oreste en tantqu’ambassadeur est venu réclamer de Pyrrhus comme on le voit dans les vers 91 et 92 « Je viens voir si l’on peut arracher de ses bras Cet enfant dont la vie alarme tant d’Etats : » car Astyanax voudra...
tracking img