Mission audit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4442 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
DEROULEMENT D'UNE MISSION D'AUDIT
1. ORDRE DE MISSION
L'ordre de mission est le mandat donné par une autorité compétente au Service d'audit de réaliser une mission d'audit sur telle entité et qui précise l'origine de la mission et son étendue.

L'ordre de mission répond à trois principes essentiels :
1. le service d'audit ne peut pas se saisir lui-même de ses missions. La décision deréaliser une mission d'audit dans telle ou telle entité ne lui appartient pas. Toutefois, le service d'audit peut, si nécessaire, proposer de réaliser une mission au Comité d'audit ou au Secrétaire général qui prendra la décision.
2. l'ordre de mission doit émaner d'une autorité compétente : Secrétaire général, Comité d'audit, cabinet ministériel.
3. l'ordre de mission permet dediffuser l'information à tous les responsables concernés. Il est adressé non seulement au service d'audit mais aussi à tous ceux qui vont être concernés par la mission d'audit (Direction de l'entité auditée,…).
Missions prévues dans le programme d'audit :
Le programme d'audit constitue par lui-même un ordre de mission collectif.
Le service d'audit ne doit donc pas attendre de recevoir d'ordre demission spécifique pour débuter une mission qui est prévue dans le programme d'audit. Dans ce cas, le SGAQ rédige de sa propre initiative un ordre de mission selon un modèle préétabli et le soumet à la signature du Secrétaire général (en tant que Président du Comité d'audit).

Missions spécifiques
Les missions d'audit spécifiques sont des missions non prévues dans le programme d'audit et quiémanent d'un cabinet ministériel, du Secrétaire général ou de la Direction d'une entité du Ministère.
Lorsque la demande émane d'un cabinet ministériel ou de la Direction d'une entité, les auditeurs la formalisent sous forme d'ordre de mission dans un document écrit (modèle préétabli) et le soumettent à la signature du Secrétaire général (en tant que Président du Comité d'audit).
2. RENCONTRE AVEC LADIRECTION DE L'ENTITE AUDITEE
Après réception de l'ordre de mission et avant de commencer tout travail dans l'entité à auditer, le Service d'audit organise une rencontre avec la Direction de l'entité auditée afin de déterminer différents points :
1. objectifs de la mission
2. faisabilité de la mission d'audit (ressources suffisantes, délais,...)
3. étendue de la mission :l'(es) entité(s) concernée(s) ou les processus
concernés
4. nature de la mission d'audit (ressources humaines, ressources
technologiques, organisation, communication,...)
5. délais de la mission
6. auditeurs responsables de la mission
7. description du déroulement de la mission
8. organisation ou non d'une réunion d'ouverture avec l'ensemble dupersonnel
9. rapport d'audit : destinataires du rapport, rapport intermédiaire,...
10. plan d'action
3. COMPTE RENDU DE LA REUNION AVEC LA DIRECTION DE L'ENTITE AUDITEE
Suite à la rencontre avec la Direction de l'entité auditée, le Service d'audit rédige un compte rendu de cette réunion.
Le compte rendu de la réunion est envoyé aux personnes présentes à la réunion ;lesquelles disposent d'un délai pour communiquer au service d'audit leurs éventuelles modifications et/ou commentaires.
Le service d'audit introduit les modifications et transmet le compte rendu final par note interne aux mêmes personnes.
4. REUNION D'OUVERTURE
But :
La réunion d'ouverture a pour but d'établir les premiers contacts avec l'ensemble des personnes impliquées par l'audit avant dedébuter les travaux.

La réunion d'ouverture est facultative : les auditeurs et la Direction de l'entité auditée décident de l'organisation d'une réunion d'ouverture. Pour les missions qui exigeraient la présence de beaucoup de personnes, il peut être plus aisé de transmettre une note explicative.
Toutefois, quand c'est possible, l'organisation d'une réunion d'ouverture est toujours préférable....
tracking img