Mission d audit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2417 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Section 3 : l’audit interne dans le secteur des assurances :
On distingue généralement deux sortes de préoccupations, de finalité correspondant à deux types de missions.

L’audit peut avoir pour finalité de contrôler l’application des lois, normes, procédures,
dans ce cas il s’agit d’un audit de conformité.

Il peut également avoir pour finalité d’évaluer :

-la qualité des résultatsproduits
- l’efficacité du fonctionnement de tout ou partie de l’entreprise
-la pertinence des objectifs
Dans ce cas, il s’agit d’un audit de performance.

La valeur ajoutée d’une mission d’audit réside essentiellement dans la pertinence des recommandations. En effet, la mission d’audit doit déboucher sur des suggestions d’actions correctives ou d’amélioration.

L’audit de conformité (derégularité) intervient par rapport à un référentiel préexistant et indiscutable. C’est un audit de «contrôle ».Les résultats attendus d’un tel audit sont des constats permettant :
-d’être confortés sur la « bonne application » des règles de jeu
-d’être alertés sur d’éventuelles dérives et faire les rappels à l’ordre qui s’imposent

L’audit de performance suppose une phase de définition desstandards à atteindre,
et donc l’élaboration du référentiel de l’auditeur. C’est un audit d’évaluation. Au-delà des constats, les résultats d’un tel audit doivent proposer des voies d’amélioration, des actions à mener pour améliorer la performance de l’organisation.

Position de l’audit interne au sein de l’organisation :

La fonction audit interne au sein de l’entreprise peut être un service,un département
ou une direction généralement rattachée à la Direction Générale. Le service audit interne pour son fonctionnement doit disposer :

-d’une charte d’audit
-d’un plan d’audit annuel approuvé par le comité d’audit, ou la Direction
générale.

La mission d’audit peut être programmé ou à la demande de «clients » internes
(direction générale, une direction, un département, unservice de l’entreprise) ou
externes (actionnaires, autre bailleur de fonds, acquéreur éventuels etc.).
Il n’y a pas au sein de l’organisation, des fonctions, des personnes ne pouvant pas être soumis à un audit. Les auditeurs ont un accès sans restriction à toutes les informations, personnes ou
sites concernés par l’objectif de l’audit.

Déroulement d’une mission d’audit :

1. Réception del'ordre de mission :

L'ordre de mission est le mandat donné au Service d'audit de réaliser une mission d'audit sur telle entité et qui précise l'origine de la mission et son étendue. Cet ordre de mission, doit en principe être formalisé, et signé par le Directeur Général. Une copie de l'ordre de mission est transmise à la Direction de l'entité auditée.

2. Préparation de la mission :

Cettephase de préparation est commune à toutes les missions d'audit.

Rencontre avec la Direction de l'entité auditée et rédaction du plan d'audit

Après réception de l'ordre de mission, le Service d'audit organise une rencontre avec la Direction de l'entité auditée afin de préparer le plan d'audit. L'objet de cette rencontre est de déterminer différents aspects :
1) La faisabilité de la missiond'audit
2) L'(es) entité(s) concernée(s)
3) L'étendue de la mission d'audit
4) Les dates et lieux où seront menées les activités d'audit
5) Les auditeurs chargés de la mission
Suite à cette rencontre, le Service d'audit détermine si une analyse de risques préalable est nécessaire avant de commencer la mission proprement dite.
Ensuite, le Service d'audit rédige un plan d'audit qui reprendles points suivants :
1) entité(s) concernée(s)
2) étendue de la mission d'audit
3) planning de la mission
4) auditeurs en charge de la mission
5) description du déroulement de la mission d'audit
6) structure du rapport d'audit
Le plan d'audit est signé par la Direction de l'entité auditée.

Réunion de présentation de la mission au(x) entité(s) auditée(s)

Cette réunion de...
tracking img