Mitose

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1161 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Source :
• http://users.skynet.be/chr_loockx_sciences/la_mitose.htm,
• http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/Mitose/55schema24.htm ,














Introduction :

Pourquoi une cellule se divise-t-elle ?
La mitose va assurer - parfois malheureusement - le bon accomplissement de plusieurs phénomènes :
1. le développement embryonnaire,
2. la croissance générale des organismesdepuis la naissance jusqu'à la taille adulte,
3. la croissance continue de certains organismes et/ou organes ; par exemple les arbres, les cheveux, les dents chez les ruminants, les ongles, ...
4. pour renouveler les cellules mortes ; par exemple les cellules cutanées, les globules rouges, ...
5. pour assurer la cicatrisation,
6. pour conserver l'identité cellulaire lors du développement et durenouvellement des cellules appartenant aux mêmes organes, tissus, ...
7. conséquemment à des dérèglements : les cancers
Qu'est-ce qui déclenche le mécanisme ?
Diverses hypothèses font l'objet d'étude et de controverses :
1. un facteur héréditaire de taille : chaque type de cellule aurait une taille héréditaire qui, une fois atteinte - et dépassée - provoquerait la "division",
2. lerapport nucléocytoplasmique : le noyau ne pourrait contrôler efficacement qu'une quantité limitée de cytoplasme ; la réduction de moitié du volume cytoplasmique rétablirait un contrôle efficace en ramenant le rapport en faveur du noyau - inchangé quant au nombre de chromosomes -,
3. le rapport membranocytoplasmique : la surface de la membrane cytoplasmique ne pourrait assurer des échanges efficacesque pour une quantité limitée de cytoplasme ; la réduction de moitié du cytoplasme ramènerait le rapport en faveur de la membrane cytoplasmique,






Description du phénomène :

0 - Les phases
Les films en accéléré montrant des cellules en cours de division révèlent que la mitose et la cytocinèse représentent un ensemble de modifications continues. Mais, pour la facilité del'apprentissage et pour en retenir les faits essentiels, toutefois, on subdivise le phénomène en 1 phase préparatoire - qui est aussi une phase de repos -, invisible en microscopie optique, d'une durée variant entre 10 et 20 heures, l'interphase et 4 phases fonctionnelles et visibles en microscopie optique : la prophase, la métaphase, l´anaphase et la télophase d'une durée approximative de 1 heure. Durant cephénomène, noyau et cytoplasme seront divisés, on parlera respectivement de caryocinèse et de cytocinèse. L'essentiel de l'étude de la mitose porte sur la caryocinèse et, de là, sur les modifications que subiront les chromosomes.
1 - L'interphase et l'ADN


Pendant longtemps on a cru qu'il ne se passait rien dans la cellule durant cette période mais, dans les cellules qui se divisent souvent,on a constaté, par analyse chimique de l'acidité nucléaire, que la quantité d'ADN doublait rapidement peu avant les phases visibles. On découvrit que la duplication de l'ADN était semi-conservative. Sous l'action d'une enzyme, l'ADN-polymérase,
la double hélice s'ouvre et chaque demi-brin parental - ou originel - reconstitue le brin qui lui est complémentaire en respectant la complémentaritéadénine-thymine et cytosine-guanine ; deux nouvelles structures d'ADN prennent ainsi naissance,
constituée pour moitié d'un brin originel et, pour l'autre moitié, d'un nouveau brin. À la fin de l´interphase, le noyau contenant un ou plusieurs nucléoles est bien défini et entouré de l´enveloppe nucléaire. Le centrosome, unique, s'est répliqué et les microtubules rayonnent des centrosomes en uneformation étoilée appelée aster. Chaque chaîne d'ADN, s'étant répliquée - ou dupliquée - a donc fabriqué son homologue.





2 - La prophase
C'est une phase d'organisation. La membrane cytoplasmique de la cellule modifie sa perméabilité ; les échanges diminuent.
Le noyau et le cytoplasme subissent tous deux des changements pendant la prophase. Dans le noyau, les nucléoles...
tracking img