Mme de cleves rencontre avec nemours

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2123 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
MME DE LA FAYETTE – LA PRINCESSE DE CLEVES – La rencontre

INTRODUCTION

La rencontre entre la princesse de Clèves et M. de Nemours est pour le lecteur un événement attendu, à la fois préparé de longue date dans le récit et retardé par les péripéties romanesques secondaires. Ce qui fait l’intérêt de cet épisode cependant, c’est moins le fait qu’il réunisse enfin les deux personnages les plusen vue de la cour, que le moment où il est inscrit dans le roman : cette rencontre arrive trop tard. L’héroïne est déjà mariée, elle se considère donc hors du champ de la séduction. Si cette scène ne succédait pas à la scène chez le marchand italien où M. de Clèves rencontre Melle de Chartres, ce passage n’aurait pas été empreint du caractère fatal de la passion, car rien n’aurait empêché l’uniondes deux héros.
Lecture
Annonce du plan : I. Le cadre et les circonstances de la rencontre
II. Le coup de foudre
III. La fatalité de la passion

Le cadre et les circonstances de la rencontre

Cette scène de rencontre a lieu lors d’un événement mondain de la plus haute importance, les fiançailles de la seconde fille du roi, Claude de France avec le duc de Lorraine.

1 Uncadre brillant

La scène se passe au Louvre l.2, l’un des lieux de séjour de la cour d’Henri II. C’est donc un endroit où se fait tout ce qu’il y a de mieux ; ainsi le festin est-il qualifié de royal l.2. C’est aussi un lieu où les plus hauts personnages de la cour sont présents. Dans cet extrait, sont cités notamment le roi Henri II, la reine Catherine de Médicis, la reine dauphine MarieStuart.
C’est donc un cadre brillant qui va accueillir une rencontre extraordinaire.

2 Des circonstances romanesques

❑ Le bal est le moment privilégié pour une rencontre, moment social par excellence, où l’on va moins pour danser que pour voir et être vu. Le bal est prétexte à une véritable parade : Mme de Clèves passa tout le jour des fiançailles chez elle à se parer l.1. M. deNemours avait également pris soin de se parer l.9.
❑ Le roi et les reines soulignent qu’il y a quelque chose de singulier de les voir danser ensemble sans se connaître l.14/15.Ainsi, le fait d’être réunis comme malgré eux sans avoir été présentés, sans se connaître, ce qui est tout à fait contraire aux usages de la cour, donne également à cette scène une dimension de mystère romanesque.D’ailleurs, le chevalier de Guise qualifie cette rencontre d’aventure qui avait quelque chose de galant et d’extraordinaire, l.34/35.
Le bal et ses rebondissements servent d’écrin à une rencontre présentée comme idéale.

3 La rencontre est une grande mise en scène

Le déroulement de la rencontre a un caractère très théâtral, dans une succession d’actions et de retournements desituation :
❑ Mme de Clèves danse
❑ On entend le bruit d’une arrivée
❑ Mme de Clèves cherche un autre cavalier. Le roi lui crie de prendre celui qui arrivait
❑ Elle se tourne et voit M. de Nemours. Il passe au-dessus de quelques sièges pour l’atteindre
❑ Ils dansent ensemble
❑ Ils se dirigent vers le roi❑ Ils ne se parlent pas mais s’adressent tous deux à la reine dauphine qui leur sert de médiateur
❑ Le bal continue
Ainsi, les circonstances de cette rencontre sont extrêmement détaillées pour que la scène semble se dérouler sous les yeux du lecteur qui peut ainsi deviner son importance capitale.
CCL I. C’est une cour ordonnée autour des personnes royales quiassiste à la rencontre entre le duc de Nemours et la princesse de Clèves. Jusqu’alors cette princesse y évoluait avec une certaine aisance. Dans ce passage, elle découvre la nécessité de la dissimulation : Je vous assure […] que je ne devine pas si bien que vous pensez, l.22/23. L’arrivée de M. de Nemours va donc être ressentie par la princesse de Clèves comme la rupture d’un ordre, dont elle...
tracking img