Mo1 imaginarium marketing

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1715 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document

ARTICLE: LE MO1 D'IMAGINARIUM

Source: http://www.lesnumeriques.com/article-417-2858-285.html
Florence Legrand
Testé le 11 Janvier 2008
LE M01 en pratique

Formes rondes, ergonomie adaptée à la main d'un petit, écran monochrome, ce téléphone ressemble à vrai jouet. Il est ultrasimplifié et permet de téléphoner seulement aux contacts préalablement rentrés dans le téléphone par lesparents. Inversement, seuls les contacts étant dans le téléphone pourront joindre l'enfant. En clair, inutile de chercher à faire autre chose qu'à téléphoner. Une façon pour Imaginarium de répondre aux détracteurs de l'objet : non, l'enfant ne jouera pas avec son téléphone.
Il fonctionne avec une carte prépayée disponible chez tous les opérateurs. Ludique, colorée, c'est de prime abod un vrai jouet.Six grosses touches sont proposées : décrocher, raccrocher, appeler papa, appeler maman, accéder au répertoire, appel d'urgence.
Par défaut, la fonction haut-parleur se met automatiquement en marche lors d'un appel entrant, l'enfant n'est donc pas obliger de mettre le téléphone à son oreille."
"Le Mo1, combien de temps sur le marché français ?
Le Firefly, le Babymo et le Kiditel auront eu unedurée vie bien courte. Les trois produits ont été retirés du marché suite aux plaintes déposées par les associations de santé et de défense de l'environnement. A l'époque, en 2005, les grandes enseignes de la distribution n'ont pas tardé à retirer de leurs linéaires les appareils alors vivement critiqués. Mais forcément, une autre percée était attendue un jour ou l'autre tant le marché sembleappétissant.
En sera-t-il de même avec ce Mo1 distribué uniquement par Imaginarium dans les boutiques éponymes ? La marque relativise et met en avant, dès le communiqué de presse d'ailleurs, le fait qu'une fonction haut-parleur a été intégrée à l'appareil, limitant ainsi la portée du téléphone à l'oreille. Cette "couverture" sera-t-elle suffisante pour calmer les associations prêtent à aller enjustice ? Nous en doutons.
Mais peut-être que la couverture médiatique aura l'effet qu'elle a eu pour le Kiditel : les demandes ont augmenté malgré les mises en garde des associations.
Les opérateurs de téléphonie mobile ne proposent aucun produit dédié aux enfants, ils ne peuvent le faire. Il fallait donc trouver un autre canal de distribution. C'est chose faite.
Un téléphone portable pourpetits, joignables ainsi tout le temps, véritable business ou service rendu ? Le sujet fait débat.
La société espagnole Imaginarium a lancé peu avant Noël un téléphone portable destiné au 6-8 ans, vendu 99 euros (!). Mais ce genre d'objet, d'idée, n'est pas du goût de tout le monde. A commencer par plusieurs associations, dont Agir pour l’environnement et Priartém, qui réclament depuis plusieursmois maintenant un décrêt interdisant la mise sur le marché de ce type de produits pour les enfants, au nom de l'environnement et de la santé. Le 15 janvier prochain, lors d'une rencontre avec Mme Bachelot, ces mêmes associations demanderont certainement à ce que ce produit soit retiré du marché. C'est avec une couverture médiatique importante que le Mo1 a été installé dans les linéaires des magasinsImaginarium.
Au-delà des questions de santé, rapport à l'exposition aux rayonnements éléctromagnétiques, une autre question vient à l'esprit lorsque l'on pense à un portable pour enfants : son utilité. Et les plus âgés d'entre nous de surenchérir : "comment faisait-on avant, on n'avait pas de portable !".
Quels arguments avanceraient des parents pro-portable pour têtes blondes en jean-baskets ?Après la puce GPS (combinée à un portable, le Kiditel) pour ne jamais perdre de vue Paul, voici le portable pour Paul, pour toujours joindre Paul. La polémique n'est pas prête de s'essoufler.

Nocif ? Pas nocif ? Une belle controverse !

Ce n'est que deux semaines après sa commercialisation que le Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports a délivré, sur son site Internet, un...
tracking img