Mode d'organisation du travail en france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1985 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation : « Modes d’organisation du travail en France aujourd’hui : rupture avec le taylorisme ou néo-taylorisme ? ».
Frédéric Winslow Taylor, ingénieur américain (1856-1915) s’intéresse de près à cette méthode d’organisation du travail qui est en train d’émerger à la fin du 19ème siècle et constate que les ouvriers dans les usines ne travaillent pas d’une manière efficace et productive.Il engage donc une démarche fondée sur l’observation d’ouvrier dans une usine afin de définir une « démarche scientifique » permettant d’améliorer la productivité du facteur travail.
Ainsi naît le taylorisme qui symbolise l’ère industrielle du XXème siècle, et il s’agit d’un ensemble de principes énoncés par Frédéric Winslow Taylor pour parvenir à une organisation scientifique du travail.
CetteOrganisation Scientifique du Travail (OST), repose sur 3 principes :
 Une division verticale du travail : séparation absolue entre le travail de conception et le travail d’exécution
 Une division horizontale : chaque ouvrier se voit confier quelques tâches élémentaires bien délimitées.
 Une rémunération basée sur les pièces produites : le salaire aux pièces, assorti de primes en cas dedépassement des cadences.
Sans conteste, le taylorisme a permis aux entreprises de réaliser des gains de productivité considérables. Les économies d'échelle permises par le lancement de grandes séries de fabrication ont permis un allègement significatif des coûts de production unitaires. La société de consommation de masse est née avec le taylorisme, la production a été régulière et l'ensemble de lapopulation a pu se procurer des biens qui jusqu'alors n'étaient réservés qu'à certains (automobile, électroménager par exemple). C'est, peut-on dire, le côté positif du taylorisme.
En revanche, il est à peine besoin d'évoquer les problèmes économiques et sociaux générés par le taylorisme : manque de motivation, qualité médiocre des produits, situations conflictuelles, absentéisme, luttessociales…
Ainsi selon Jacques Capdevielle chercheur au centre de recherches politiques de Science Po, « Le taylorisme ancien visage n’est plus, mais il réapparaît différemment ».
Il s’agirait du néo taylorisme qui est une doctrine qui vise à adapter le taylorisme au contexte économique contemporain (concurrence, recherche de la qualité totale), au contexte social (main-d'œuvre plus qualifiée), aucontexte technique (informatisation, robotisation)
Les éléments apportés précédemment nous amènent à nous interroger à plusieurs titres.
Sur quelles bases s’est fondé la remise en cause du taylorisme et quels ont été les effets sur l’organisation du travail ?
Que reste-il du taylorisme dans notre société? Assiste t-on à sa fin avec le post taylorisme qui rompt radicalement avec les principesinitiaux de l’organisation du travail ou à sa mutation au travers du néo taylorisme gardien des valeurs d’origine.

Afin de répondre à cette problématique, nous apporterons dans une première partie les éléments justifiant la remise en cause de L’OST et le passage aux NFOT et dans une seconde partie nous démontrerons en quoi les caractéristiques du taylorisme perdurent au travers du concept denéo-taylorisme.

I) De la remise en cause de l’OST... aux NFOT

Attaqué sur le plan de l'efficacité, le taylorisme l'est aussi sur les conditions de travail. Dès 1956, George Friedmann stigmatise dans « Le Travail en miettes » les effets de la parcellisation du travail. La centralisation des décisions et la déresponsabilisation des salariés sont les deux éléments majeurs de la mise à mal de l’OSTet conduiront aux NFOT.

1. La remise en cause de l’OST

A) Au niveau du salarié
Il a été démontré par le biais d'enquêtes réalisées dans les années 1930 que la vision mécaniste de l'OST influait sur le moral des ouvriers, et par conséquence sur le rendement. L'expérience Hawthorne y a contribué. Cinq ouvrières, sélectionnées en raison de leurs affinités et se prêtant de plein gré aux...
tracking img