Modele IS LM BP

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1069 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 3 : Le modèle IS/LM/BP de Mundell-Fleming

Introduction

R.A. Mundell (prix Nobel 1999) et J.M. Fleming élaborent un modèle qui étend le modèle IS-LM à l'économie ouverte.

Conséquences :

Modifications des conditions d'équilibre et des multiplicateurs

Relativisent les conclusions sur l’efficacité des politiques économiques

3.1.Modélisation d'une économie ouverte

3conséquences sur la modélisation :

La courbe BP

modification de la courbe IS

modification de la courbe LM

3.1.1.La courbe BP
Définition : ensemble des combinaisons de taux d’intérêt et de revenu qui assurent l'équilibre de la
BP :
BP = BTC + BK+ ΔRC

La balance courante (BTC) :
X=X(Y*, e) on pose ici X=x(e)
+ +
M=M(Y,e) on pose ici M=mY – he
+ -
he= Demande incompressible

BTC=x(e) – (mY – he) = x(e) – mY + he

La balance des capitaux (BK) :
BK=f(i-i*+e^a) on pose ici BK= fi où f>0
f= sensibilité des capitaux au taux d’intérêt

Construction de la BP (on pose ΔRC=0)
il faut partir de l'idée qu la BP est toujours équilibrée

BP=BTC+BK = x(e) – mY + he + fi
BP=0donc BTC= -BK
x(e) – mY + he + fi =0




f x(e)+he
Courbe BP : Y= i +
m m

f/m= coefficient directeur. Sa pente est décroissante
f= paramètre qui mesure le degré directeur financière
BP sera d'autant plus horizontal que les mouvements des K sont libre c'est-à dire f domine
A l'inverse que BP estd'autant plus vertical des K sont libres c'est-à-dire m domine









Cas où les capitaux sont mobiles :

Afflux de capitaux, appréciation taux de change qui réduit les exportations jusqu'à ce que l'exedent de BK compense le déficit de BTC.

=> Annule l'effet de relance

Graphique

Cas d'imparfaite mobilité des capitaux :

Graphique

3.2.2.La politique monétaire

Retrouveune efficacité renforcée

Cas où les capitaux sont immobiles :

Hausse

Cas où les capitaux sont mobiles :

Hausse offre monnaie, baisse taux intérêt, fuite capitaux, déficit BK, dépréciation monnaie qui favorise des exportations jusqu'à ce que déficit BK soit compensé par excédent BTC.

=>plus é

Cas d'imparfaite mobilité des capitaux :

Graphique A




3.3.La politique macroen change fixe

Variables d'ajustement : Y, i, ΔRC
e n'est plus une variable d'ajustement

3.3.1.La politique budgétaire

Cas où les capitaux sont immobiles :

Seule la Balance courant sera impacter qui va favoriser les importations. Balance courant devient déficitaire et Balance des payement aussi. La BC doit intervenir pour éviter la dépréciation de la monnaie nationale. Elle vasoutenir sa monnaie en l'achetant contre des devise. Cette destruction monétaire va déplacer LM vers la gauche.
=> cette politique s'avère inefficace

Graphique B

Cas où les capitaux sont mobiles :

Augmentation des R fait augmenter les M. La balance courant devient déficitaire et la B des payements BP aussi.
Au niveau de la Balance des K BK, risque d'appréciation, intervention, augmentationoffre de monnaie jusqu'à ce que i revienne au niveau mondial.
=> Efficacité renforcée, pas d'effet d'éviction

Graphique C

Cas d'imparfaite mobilité des capitaux :

Graphique D

1°-

2°- si le taux d’intérêt domestique augmente, ça induit une hausse des K importé, une baisse des K exporté et une amélioration de la Balance des K donc de la Balance des Payements.

Lorsque le degré desK élevé alors la BP va s'améliorer. Inversement, le degré de mobilité des K baisse => BP va se détériorer.
Dans le graphique, les équilibres ne sont que temporaire car la BC va intervenir pour respecter la fixer de la monnaie étrangère contre la monnaie nationale.

3.3.2.La politique monétaire

La politique monétaire ne régime monétaire fixe est totalement inefficace.
C'est l'instrument...
tracking img