Modele ws ps

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 65 (16040 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le modèle WS-PS et le chômage d’équilibre
Antoine d’Autume

Octobre 2001

Etude réalisée pour le compte de la Direction de la Prévision du Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie

EUREQua, UMR 8594 CNRS-Université Paris I Maison des Sciences Economiques, 106-112 boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris

Résumé : Le modèle WS-PS (wage-setting, price-setting), introduit parLayard-NickellJackman(1991) et approfondi récemment par Cahuc-Zylberberg(1999), constitue une référence pour fonder un taux de chômage d’équilibre. Nous en donnons ici une présentation systématique. Nous mettons l’accent sur l’importance du choix des fonctions d’utilité et de production, d’une part, et du mode de fixation des allocations-chômage de l’autre. Selon les hypothèses faites, la courbe WS aune élasticité finie ou infinie, ce qui altère profondément les propriétés du taux de chômage d’équilibre et peut le rendre dépendant du niveau du taux d’intérêt. Nous clarifions aussi la dynamique du modèle. Enfin, nous montrons comment ce type de modélisation peut être étendu lorsque existent deux sortes de travailleurs.

Abstract : The now standard WS- PS (wage-setting, price-setting)introduced by LayardNickell-Jackman(1991) and recently developped by Cahuc-Zylberberg(1999), provides simple foundations to the equilibrium unemployment rate. We provide a complete exposition of the model. We stress the importance of assumptions about utility and production functions, on one hand, and the indexation of unemployment subsidies, on the other hand. Depending on these assumptions, the WScurve may have a finite or infinite elasticity, a fact which dramatically alters the properties of the equilibrium unemployment rate. In particular this rate may or may not depend on the interest rate. We also clarify the dynamics of the model. Lastly, we show how this type of framework may be extended to the case where two types of workers coexist.

Mots-clés : Salaires, Négociations salariales,chômage d’équilibre

Key-words : Wages, Wage bargaining, equilibrium unemployment

J. E. L. classification : J50, J38

Le modèle W S − P S, qui s’est dégagé progressivement, dans les années quatre-vingt, des travaux de Layard et Nickell sur le chômage britannique, représente aujourd’hui une référence pour fonder un taux de chômage d’équilibre. Celui-ci résulte de la confrontation entre unecourbe W S (wage setting), représentant la fixation des salaires comme résultat d’une négociation entre employeurs et syndicats, et une courbe P S (price setting) résumant le côté demande de travail et le processus de détermination des prix . Une première version du modèle se trouve dans le manuel de Layard, Nickell, Jackman(1991). Il a été ensuite développé et précisé et on en trouve notamment unexposé complet dans l’article récent de Cahuc- Zylberberg(1999). Un ensemble de travaux ont appliqué ce modèle à l’économie française. On peut citer ici Cotis, Meary, et Sobczak(1998), qui mettent en évidence l’influence que le taux d’intérêt réel peut exercer sur le chômage d’équilibre, Cahuc, Gianella, Goux et Zylberberg(2000), qui estiment le modèle sur données d’entreprises et Doisy, Duchêne,Gianella(2001) qui contruisent une maquette désagrégée. Bien que ce modèle soit ainsi bien connu, il est apparu utile de le présenter de manière complète en en précisant quelques éléments importants. Les hypothèses faites sur les fonctions d’utilité et de production ou sur le mode de fixation du niveau des allocations-chômage jouent un rôle important dans la détermination du taux de chômaged’équilibre et dans sa sensibilité aux chocs exogènes. Elles sont donc l’objet d’une attention particulière, comme le sont également les aspects dynamiques. Le modèle WS-PS constitue aussi un outil précieux pour l’étude des politiques d’emploi ou des politiques redistributives. En nous appuyant sur un autre travail, d’Autume(2001c), nous utiliserons donc une version de ce modèle, distinguant travailleurs...
tracking img