Moderato cantabile

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1494 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Moderato Cantabile de Marguerite Duras

Sommaire

1. Biographie de Marguerite Duras
2. Analyse stylistique du livre "Moderato Cantabile"
3. Situation du lecteur dans "Moderato Cantabile"
4. Analyse thématique de "Moderato Cantabile"
5. Conclusion de l'analyse de "Moderato Cantabile"

Biographie de Marguerite Duras
Marguerite Duras est née en 1914 en Indochine, qui à l’époque est un desnombreuses colonies de la France. Le fait qu’elle ait vécu en Indochine va considérablement marquer son œuvre. Fille de parents tous deux enseignants, ayant deux frères plus âgés, elle se retrouvera orpheline de père à l’age de 4 ans. Ce qui forcera sa mère à continuer à travailler. En outre, vivant en Indochine, elle sera forcée de s'immerger dans la culture locale ; elle garde de son enfance unregard rempli de fascinations, mais pas non plus dupe. Là-bas, elle prendra conscience de la misère, des réalités de la colonisation, de la corruption coloniale,… Elle fait ses études en Indochine au lycée de Saigon, jusqu’au bac, qu’elle passera en France en 1932. Elle entamera ensuite des études de Sciences-Politiques et mathématiques,… Prolongées par une licence en Droit. Pendant la guerre,elle est une participante fervente de la résistance. Mariée à un écrivain, elle prendra aussi part aux campagnes féministes, à mai 68, ...
Elle écrit « Moderato Cantabile » en 1958, suivi du film "Hiroshima, mon amour". Ces deux réalisations lui vaudront une réputation sans équivoque. Elle obtient le Prix Goncourt avec "l'Amant", livre qui aura un succès foudroyant et lui apportera une réputationinternationale cette fois ! Elle décède finalement en 1996.
Marguerite Duras a produit énormément, elle fut aussi réalisatrice. Elle s’est essayée à tous les styles, parmi ses ouvrages les plus célèbres, on retient : "l'Amant", "Hiroshima, mon amour" ...

Analyse stylistique du livre "Moderato Cantabile"
Ce livre possède une intrigue déconcertante, tout parait en effet insignifiant.
Il ne sepasse à proprement dire RIEN, l’histoire n’avance pas. Le roman est en réalité écrit comme un prologue, prologue où on nous donne tous les éléments nécessaires et indispensables pour faire un roman mais rien n'est exploité, et l’histoire ne démarre jamais vraiment. C’est un éternel recommencement, sans début. Tous les éléments présentés sont présentés comme des faits, des simples faits banaux.Seuls deux éléments marquants parsèment l’histoire : le crime et la rencontre.
Ces deux éléments, qui sont « les deux seuls faits divers » du livre, ne sont même pas développés. L'enquête et le récit que le lecteur anticipe et espère voit apparaître dans les pages qui suivent, ne suivront jamais. A chaque fois, le lecteur se fait avoir au jeu, il espère quelques détails en plus, des péripéties, del’action, mais jamais rien ne vient. Le narrateur n’insiste que sur le fait qu'on ne saura rien de plus.

Il y a bien une rencontre, mais la relation se limite à quelques dialogues, ... Ils se donnent la main à la fin et s'embrassent mais rien de plus. L’histoire est en quelque sorte à chaque fois classée sans suite. C'est frustrant pour le lecteur, car le narrateur n'explique rien. Ils’obstine à laisser le lecteur dans l’ignorance totale.

Ce procédé permet de se rapprocher de la réalité parce que, quand on rencontre quelqu'un, on ne sait pas tout sur lui tout de suite. Seule l’apparence nous permet de nous faire une idée sur lui. C’est ce que M. Duras a voulu nous communiquer.

A part ces quelques péripéties, il existe pas mal de zones d’ombre. Ces zones d’ombre permettent de créerle doute net de susciter l'imagination du lecteur. Sans indications réelles de lieux, ni repères historiques,… et avec le peu d'informations qu’il reçoit, le lecteur est forcé de s’imaginer tout le contexte de l’historie. En fait, le lecteur ne sait des personnages que ce qu’ils disent, à eux d’imaginer le contexte, les sentiments, etc.

Situation du lecteur dans "Moderato Cantabile"
Le...
tracking img